Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 06:29

oddjob logo 2 Par Oddjob

 

C’est d’abord une (belle) gueule racée en couverture.

Visage carré, impeccablement peigné, la gitane sans filtre au coin des lèvres, on dirait un baroudeur, un soldat perdu, un acteur peut-être. En tout cas, avec son élégance il n’appartient pas (plus) à notre monde d’aujourd’hui.

Puis un titre, Une âme damnée. Paul Gégauff, signé Arnaud Le Guern. Le tout est publié aux éditions Pierre-Guillaume de Roux, le fils du Condottiere des Lettres Françaises, Dominique de Roux.

Il ne nous en fallait pas plus pour nous ruer sur ce bouquin !


gegauff-1.jpg

 

On avait découvert ce Paul Gégauff il y a quelques années dans le vif essai d’Eric Neuhoff, Les Insoumis. Ce dernier y côtoyait son ami Maurice Ronet, Dominique de Roux (encore lui, décidément), Pascal Jardin et Jean-Pierre Rassam (producteur notamment de Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil de Jean Yanne et ex-mari de Carole Bouquet).

Et finalement, il est aisé de considérer Gégauff comme un parfait concentré de ces quatre autres personnages.

En effet, comme Pascal Jardin (Les Félins,  Angélique Marquise des Anges et ses suites, La Horse, …) il sera scénariste. Il signera Plein Soleil pour René Clément et surtout offrira à Chabrol de réaliser ses plus beaux films, tout au moins ses plus efficaces charges contre la bêtise et la pensée petite-bourgeoise : Les Biches avec son duel saphique et tropézien entre Stéphane Audran et Jacqueline Sassard, et Que La bête meure, implacable série-noire sur l’ignominie humaine.

Nous ne nous étalerons pas davantage sur sa participation aux nanards érotico-franchouillards Brigade Mondaine : la secte de Marrakech et Les Folies d’Elodie.

Comme de Roux, il sera écrivain en rupture de combine germanopratine, publiant aux Editions de Minuit (Les Mauvais Plaisants) alors qu’il penchait davantage pour l’esprit hussard et les chevau-légers de la Table Ronde. Et Roger Nimier de considérer ses qualités littéraires : "le cynisme, le sens de la drôlerie, un style vif où la pensée saute d’un mot à l’autre comme une puce". Bref, on est loin de Nathalie Sarraute et de Marguerite Duras.

Comme Maurice Ronet, on croisera sa figure altière à l’écran. Dans La Ligne de démarcation, de Chabrol (et aux côtés, justement de Ronet), Week-end de Godard ou Le Vice et la vertu de Vadim.

Mais surtout comme lui, à l’image d’un Drieu La Rochelle, son goût aristocratique de la beauté et sa haine de la vulgarité débouchent inéluctablement sur une morale du mépris.


gegauff 2

 

Enfin comme Jean-Pierre Rassam, il sera un noctambule chic, pour qui peu importent les contingences matérielles. Sortir chez Castel, s’enivrer avec Antoine Blondin, hiberner à Megève, descendre à Saint-Tropez, conduire une Aston-Martin. Une décadence toute 70s…

Elégance suprême, en 1979, alors que sa jeune épouse, Coco Ducados (tout un programme) tentait de l’assassiner, il lui déclara : "Tue-moi si tu veux, mais arrête de m’emmerder." Quatre ans plus tard, en 1983, le soir de Noël, elle cessera de l’emmerder pour de bon, le poignardant de trois coups de couteau.

De toute façon, aurait-il pu survivre à la vulgarité et au clinquant des années 80 et 90 !

Honneur soit rendu à Le Guern de nous offrir bien plus qu’un magnifique portrait d’une âme forte, une nouvelle figure tutélaire pour jeunes gens forts peu conformistes.


gegauff-3.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière