Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 06:47

hkff logo Par Hong Kong Fou-Fou


starter.jpg

 

Il y a pratiquement deux ans jour pour jour, je parlais ici même du premier recueil des chroniques de Starter qui paraissaient dans le Journal de Spirou lorsque nous étions petits, voire pas encore nés (pour la séance de rattrapage, par ici : 60 voitures des années 60). Le deuxième volume est sorti il y a quelques semaines et je me trouve dans une situation difficile : je viens de relire ce que j'avais écrit à l'époque sur le premier, et j'ai déjà tout dit, ma nostalgie de ces trajets sur d'étroites routes de campagne à bord de vrombissantes petites voitures, mon dédain pour les véhicules modernes et toutes leurs options inutiles, mon regret que les pompistes aient cédé leur place à des automates... Au moment d'écrire quelque chose sur ce nouveau volume, ce n'est pas l'angoisse de la page vide qui m'étreint, mais plutôt celle de la page déjà pleine.
Et pourtant, les voitures de sport des années 60, la bande dessinée belge de la même époque, ça fait quand même partie de notre fonds de commerce, à Fury Magazine. Difficile de passer à côté.
Bon, reste donc à savoir ce que je vais raconter. La couverture est très belle, d'un rouge vif qui se marie parfaitement avec le vert tendre du premier volume. Je propose le bleu roi ou le jaune poussin pour le prochain.


starter-1.jpg

 

A l'intérieur, deux pages sont consacrées à certaines des voitures qui ont enflammé la convoitise de nos pères ou leur ont permis de conquérir nos mères. Les illustrations sont signées Jidéhem, les textes Jacques Wauters. Ce qui m'inquiète un peu, c'est qu'il est indiqué au début du livre qu'ils ont été "adaptés" par un certain William Pac. C'est Pac ça m'dérange, mais ça veut dire quoi ? Ils ont été modernisés ? J'ai eu la flemme de sortir mes vieux Spirou pour comparer, mais à une époque où on refait les doublages de certains classiques du cinéma ("La tour infernale", au hasard), où on réécrit les dialogues de certaines BD (les intégrales Spiderman période Romita Sr, par exemple), je crains toujours le pire. Ah, apparemment M. Pac est le rédacteur en chef de la revue "Echappement Classic". Mmouais, mettons qu'il connaisse son affaire. Mais restons vigilants.

Bref, au fil des pages, on retrouve la Ferrari 250 Testa Rossa, les Lotus Seven, Elan et Europe, la MGB, l'Alpine 1600, mais aussi des modèles moins connus (Asardo, Asa 1000) pour finir avec des voitures qui ne détonneraient pas dans un épisode de U.F.O, comme la Bertone Carabo ou la Lamborghini Countach.


starter-2.jpg

 

Pour être parfaitement honnête, les chroniques sont un peu pénibles à lire, sauf si vous pensez que vous arriverez à glisser dans votre prochaine conversation mondaine la phrase suivante : "Ses deux blocs de 4 cylindres sont coiffés chacun d'une culasse à 2 arbres à cames en tête, et la turbine de refroidissement par air est placée horizontalement, ce qui permet un abaissement de la ligne de carrosserie". Personnellement, ça fait quinze jours que j'essaie, je me suis à chaque fois fait jeter dehors avant le dessert.

Heureusement, entre deux articles trop techniques, se glissent des papiers sur les 24h du Mans, Indianapolis, la formule 1 en 1966, les dragsters, même, bref autant de sujets qui permettent d'appréhender la vision que l'on avait du sport automobile il y a cinquante ans, à une époque où des amateurs dont le génie compensait le manque de moyens pouvaient espérer réaliser des performances face aux grandes écuries. Les pilotes dirigeaient leur bolide avec un volant en bois et alu, pas avec une espèce de console Nintendo à 30000 euros...

En tout cas, les fabuleux dessins de Jean De Mesmaeker justifient pleinement l'achat de ce bel ouvrage à la couverture rouge vif. Vif comme les voitures qui sont dedans.


starter-3.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans BD et littérature
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière