Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 00:01
Par Wally Gator, GoudurixYZ et Hong Kong Fou-Fou



Contribution de GoudurixYZ
Morrissey : That's how people grow up
Mon 27ème 45 tours de Morrissey. Attention que sous le coup de l'émotion, l'acidité de ma peau n'altère pas les couleurs de la pochette. Hola ! Il y en a une deuxième à l'intérieur. Quel luxe. On ne se refuse rien. J'exerce une légère pression latérale afin de sortir plus facilement le disque. Et là (héla ! comme disait France Gall) : le choc ! En lettres d'argent sur fond bleu. DECCA... Quelle élégance. Il y avait un gâteau avec 5 petits bonshommes sur la pochette de mon premier disque. Voila la cerise qui va dessus. Il y a même une chanson aussi.

Supergrass : Diamond hoo ha

Mon 6ème disque de Supergrass. La dernière chanson n'est pas mal. Bon... Je vais réécouter "Life on others planets".

Fabienne Delsol : Loot
On dirait les Kinks. Une Française qui joue à l'extérieur, en Angleterre ! Et qui marque des points, on aura tout vu. Ne doit sûrement pas être lyonnaise, sûrement pas marseillaise, pas toulousaine, pas lilloise. Les renseignements généraux auraient-ils des renseignements généreux ?
MGMT : Time to pretend
Des RGTS sur MGMT, on n'en a pas des masses. Sont-ils déjà passés au CBGB ? Pourtant on vient quand même de trouver le maillon (faible) entre les Beach Boys et Sufjan Stevens. Une nouvelle famille (en or), ça n'a pas de (juste) prix. Il faut l'HT !
Nouvelle Vague : Dance with me
Nouvelle vague par Nouvelle Vague. A croire que nos parents ont été jeunes un jour.



Contribution de Hong Kong Fou-Fou 
The 211 : Bend 'till it breaks
Un jeune groupe de Swindon (c'est dans quel coin de l'Angleterre, ça ?) qui n'en est encore qu'à la phase des démos mais qui s'avère prometteur. Si parmi nos lecteurs se cache un mécène sans frontières... Nous nous arrangerons directement avec eux pour notre pourcentage.
The Heys : Friday night (2008)
Encore des jeunes Brittons aux dents longues, mais avec déjà un album à leur actif, album qui sort ces jours-ci d'ailleurs. Alan McGee ne tarit pas d'éloges sur ce groupe, alors n'attendez pas que leur musique accompagne une pub pour des surgelés pour le découvrir.
The Last Shadow Puppets : Calm like you (2008)
Projet parallèle d'Alex Turner des Arctic Monkeys. Plus d'argent, plus de groupies, plus de drogues ? Sûrement.
Al Wilson : The snake (1968)
Pour être fanchement honnête, j'ai du mal aujourd'hui à écouter "The snake" en entier. Mais c'est un morceau qui a fait danser des générations de mods, skinheads et scooter boys, de la pointe de Sumatra à la Cordillère des Andes en passant par l'Auvergne. Alors, comme son créateur vient de casser sa pipe, sans vouloir transformer cette sélection en rubrique nécrologique, ça mérite un petit hommage.
James Taylor's 4th Dimension : Mr. Z (2007)
Que dire de James Taylor sans tomber dans l'admiration béate, la complaisance mielleuse ? Les Prisoners, James Taylor Quartet. Une brouette d'albums d'une qualité constante, un mélange de funk/jazz/R'n'B qui fait taper du pied et plus si affinités. Le roi de l'Hammond B3 s'est lancé l'an passé dans un projet parallèle au JTQ (mais lui, ce n'est sûrement pas pour avoir plus d'argent, plus de groupies, plus de drogues), pour revenir à un son plus brut, plus dépouillé. Et ça tabasse.
Gnarls Barkley : Run (2008)
Deuxième album du duo déjanté adepte de déguisements cheap élevé au biberon Motown. De la soul mâtinée de hip-hop et d'electro, qui ne peut que vous faire danser, surtout si vous portez des shorts jaunes, des bonnets à rayures et des blousons satinés. La preuve par l'image ci-dessous.


Contribution de Wally Gator
Si vos zygomatiques sont en berne, je vous propose, pour le joli mois de mai, une sélection axée vidéo. Bon, il est évident que je ne vous proposerai pas de découvrir (ou redécouvrir plutôt) des morceaux que je n’aime pas ! J’ai juste rajouté un critère d’originalité de la vidéo associée. Les cinq élus sortent des sentiers battus.
The Housemartins : Five get over excited (The people who grinned themselves to death, 1987)
Un humour très anglais : pour connaisseurs uniquement ! Nous ne sommes pas dans la franche rigolade mais plutôt dans le sourire esquissé...
http://fr.youtube.com/watch?v=Su-Ta9tYv3Q
Supergrass : Alright (I should coco, 1994)
Jouer du piano sur la plage, courir en tee-shirt, rouler sur la plage en lit, se fringuer en velours marron pour s’affaler dans un canapé du même acabit... Yes !!! You’re alright !
http://fr.youtube.com/watch?v=o_e4PxtQ-Fw
OK Go : Here it again (Oh no, 2005)
Un plan-séquence unique pour un pur délire chorégraphique de ces Américains... Aérobic, course, patinage, tout y passe ! Vraiment, ça vaut le détour !
http://fr.youtube.com/watch?v=pv5zWaTEVkI
Beastie Boys : Sabotage (Ill communication, 1994)
Là, on atteint des sommets ! Pas que je sois un inconditionnel du rap fusion proposé par ces excités mais il faut vraiment se rendre à l’évidence : avec "Sabotage" et son clip vidéo, ils frappent un grand coup ! Si vous n’aimez pas les séries Z sur les flics américains avec leur côté cliché et bien sachez que les BS non plus ! Ce clip est un nectar, une quintessence du genre !
http://fr.youtube.com/watch?v=H4PN7Xbexq4
Madness : Driving in my car (Single, 1984)
On termine par les maîtres incontestés et incontestables du clip décalé-délirant. J’aurais pu vous en proposer une bonne dizaine (voire plus !!!) de mes anglais préférés mais j’en ai choisi un peut être un peu moins connu que les autres...
http://fr.youtube.com/watch?v=JYZNSyP9v9M


Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière