Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 07:08

Par Hong Kong Fou-Fou

 

david niven-copie-1Les rédacteurs de Fury Magazine étant des oisifs, ils passent beaucoup de temps dans les cafés. Les rédacteurs de Fury Magazine étant des poseurs, ils sont toujours attentifs à avoir la bonne attitude, chic et cool. Aujourd'hui, nous tâcherons de répondre à cette question cruciale : quelle posture adopter le matin vers 9h, lorsqu'on va boire son petit café en solitaire ?

La réponse est évidente, il faut lire la presse. Une activité qui a une fâcheuse tendance à disparaître, les gens préférant désormais lire les nouvelles sur leur smartphone. Pfff, lire des articles sur un écran de quelques centimètres de large, caché au creux de sa main, quelle vision étriquée de la vie, quel manque de panache et d'assurance ! Non, les nouvelles, ça se lit dans le journal. Le claquement des feuilles que l'on déplie d'un coup sec, le froissement des pages que l'on tourne, l'odeur de l'encre fraîche, c'est quand même autre chose. Si vous lisez Le Figaro, il faut l'assumer ! Si vous lisez Libération, il faut l'assumer ! Si vous lisez Midi Olympique, heu, comment dire...

Et puis lire le journal, ça permet d'engager la conversation avec d'autres consommateurs. Tenez, la vendeuse du magasin de chaussures d'à côté, qui vient boire sa noisette tous les matins et que jusqu'alors vous n'osiez pas aborder.

- Vous : Vous avez terminé avec le journal, Mademoiselle ?

- Elle : Oui, je lisais juste mon horoscope. Il paraît qu'aujourd'hui je vais faire une rencontre extraaaaaordinaire.

- Vous : Hmm, certes.

Bon, évidemment, le journal ne fait pas tout, même s'il s'agit du Wall Street Journal. L'apparence compte. Ce n'est pas parce que vous habitez juste au-dessus du bistro qu'il faut descendre en survêtement et charentaises (vous pouvez tenter le peignoir en soie, par contre. Vous gagnerez notre admiration sans faille).journal.jpg

Le journal se lit le buste bien droit, les jambes croisées (pensez à vérifier que l'élastique de vos chaussettes n'est pas en fin de vie). Vous pouvez vous caresser pensivement le menton. De temps en temps, interrompez votre lecture pour parcourir la salle d'un regard circulaire. Un air hautain est toléré, surtout si le Dow Jones est remonté ou si le FC Plouarzel a torpillé le Sporting Bolazec 5-0 et que ça n'était pas arrivé depuis dix ans. Si vous voulez ajouter une touche de mystère, vous pouvez garder vos lunettes noires (si vous vous êtes couché la veille ivre mort à 4h du matin, c'est même recommandé. Et veillez à tenir le journal à l'endroit).

Comment ils vont faire, au fait, les espions, maintenant que plus personne ne lit le journal en public ? Ils ne vont quand même pas se planquer derrière leur Blackberry ? Si vous voyez dans un aéroport un type en trench mastic, partiellement dissimulé derrière une feuille de chou ouverte à la même page depuis vingt minutes, au milieu d'une foule de gens en train de s'exciter sur leur mobile, y a pas, c'est une barbouze. Ouvrez l'oeil, il va sûrement essayer de kidnapper un traître, en lui appuyant dans les reins un flingue, qu'il planquera sous son fidèle journal.

Tout ce qui précède n'est valable que si vous êtes seul au café. Si vous êtes en galante compagnie, n'allez pas lire le journal, goujat ! De même, évitez alors d'entreprendre la vendeuse de chaussures... Allez, fermez vite ce bête magazine électronique, foncez au débit de boissons le plus proche en faisant un saut par le kiosque à journaux. Buvez un espresso en survolant les chiens écrasés, vous en soupirerez d'aise. La prochaine fois, nous vous expliquerons comment aller passer une coloscopie tout en restant classe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière