Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 07:25

goudurix logo Par GoudurixYZ

 

Tout homme a une part féminine en lui, c'est génétique. La femme possède une paire de chromosomes sexuels XX. L'homme possède une paire de chromosomes sexuels XY.

Ne m’appelez plus par mon prénom. Ca, c’est pour l’introduction. Passons directement aux cas particuliers.


 cot 2

Cary Grant

Question Minitel du jour : qui se cache derrière cette créature renfrogné(e) et galonné(e) ? Montons le son si vous le voulez bien…

- Rame maintenant !

- Je rame.

- Vire de bord !

- Je vire !

- Tu sais pas y faire.

Pourtant, ce ne sera pas faute d’avoir essayé. Voilà ce que c’est que de faire du bateau même pas à voile ou à vapeur une heure plus tôt. C’est donc bien une femme, une F.E.M.M.E à qui nous avons à faire. Alors, vaginale ou clit… Heu, virginale ou adultérienne ? Il faudrait se taper la fin de cette américanerie pour savoir… Mais bon, on n’a pas que ça à foutre pas vrai ? N’empêche, à sa place et avec un scénario qui ne fait pas dans la dentelle, je me serais méfié. Comment le George Clooney des 50s, après une telle séance de travaux pratiques, a-t-il pu se marier cinq fois ensuite ? Les impôts peut-être… Son cloone, heu, son clone aurait dû essayer plutôt que de perdre sa valise et nous infliger chaque soir, un grand moment de solitude. J’aurais dû essayer moi aussi. Je ne prendrai plus jamais de café. Le soir. En capsule.


 cot-5.jpg

Tony Curtis

Que faire pour fuir des hommes au cinéma ? Courir vite ou s’habiller en femme. Que faire si la femme qui joue avec vous est la mieux de toutes les femmes ? Se rhabiller en homme et lui courir après. Que faire si ça a marché et qu’elle raconte tout à son homme qui n’est autre que son mari ? Que faire si en plus vous avez une femme et que cette femme va bientôt avoir un enfant ? Que faire si la femme, l’amante, pas la femme, attend elle aussi un enfant et qu’elle vous dit qu’il est de vous ? Je vais vous le dire : je préfère ne pas y penser. Pas étonnant que cet épisode ne se retrouve pas dans le générique d’un feuilleton dont j’ai oublié le nom et où l’on boit des cocktails avec des olives qui s’entrechoquent mollement. Etonnant que l’un des deux héros du feuilleton dont j’ai oublié le nom et où l’on boit des cocktails avec des olives qui s’entrechoquent mollement passe son temps à courir encore après les filles, des femmes quoi. Et après la fin du générique aussi. Pendant très très très longtemps. Alors que faire ? Ne plus porter de gants de pécari.

Par ordre d’apparition : Tony Curtis, Marylin Monroe, Arthur Miller, Janet Leigh, Jamie Lee Curtis, Roger Moore.

Et aussi relire Elle se rendent pas compte de Boris Vian. Neuf ans plus tôt, deux hommes habillés en femme, des gangsters, des bateaux, l’Amérique… Tiens donc.


 cot 4

Divine

Auto-proclamée plus belle femme du monde, pas étonnant que Divine se soit faite violer par un routier qui n’était autre que lui-même (Female trouble – 1975). Auto-violée en l’occurrence. Sans autorisation et sans faire de l’auto-stop. Un comble. Mais pour Divine les avis divergent. Attraction ? Répulsion ? Répulsion ? Attraction ?... Mouais, c’est délicat, je n’arrive pas à me décider… Cette petite surcharge pondérale, dommage. Pourtant elle ferait une bonne nounou pour mes enfants... Faudrait pas qu’elle cumule les défauts des hommes et des femmes quand même… Mais j’oubliais la scène cul-te de Pink Flamingos (1972) ! Ca aide à se décider en faim de compte. Ca y est ! C’est fait, ça va mieux. Divine était surtout l’actrice fétiche de John Waters, son Jean-Pierre Léaud, sa Stéphane Audran. John ou Roger Waters ? Non, Roger c’était Pink Floyd, John c’était… Pink Flamingos. Bon, ça devient trop compliqué… En tous cas, à côté d’elle Beth Ditto est un enfant de cœur. Heu, laissez-moi réfléchir… Oui, c’est ça.


cot-1.jpg 

Candy Darling

Je ne me rappelle plus où je suis né, mais les étoiles, elles, naissent dans les chansons. Et s’éteignent sur une photo. Pas cathodique, Candy Darling fut baptisée en 1973 dans Walk on the wild side de Lou Reed. Candy came from out on the island… Photogénique, elle s’éteint sur une photo de Peter Hujar en guise de couverture d’I’m a Bird Now d’Antony & the Johnsons. Epitaphe argentique. Entre temps elle eut droit à son verbatim dans Candy says du Velvet Underground. East side story. N’en disons pas plus.


      cot-3.jpg 

Frank-N-Furter

Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, les transexuels viennent de… Transsexuel, la planète Transsexuel de la galaxie Transylvania. Pas la porte à côté pour aller au cinéma. Surtout pour regarder un singe. Le roi des singes quand même, King Kong. Surtout sa femme, Fay Wray. Celle qui le fit pleurer, lui, pas le singe, parce qu’il voulait être habillé juste comme elle, d’un délicat satin accroché à sa cuisse. A mon avis ce film n’a pas fait le même effet au major Dieter Hellstrom d’Inglorious Basterds, celui qui le trouve, le nom, pas le film, dans la cave. Après, il, lui, pas le major, s’adonna à pleins d’autres choses… Et regarda la pochette de Transformer de Lou Reed un peu trop longtemps (ouf, je me suis arrêté à temps).

Maintenant passons enfin aux choses sérieuses, car le mieux placé pour répondre, c’est lui. Lui, gentil, travesti, bisexuel et docteur de profession (une salope, quoi). Car si nous en sommes arrivés là, c’est bien pour répondre à cette fondamentale question : si l’homme est une femme comme les autres, la femme est-elle un homme comme les autres  sachant qu’elle est l’avenir de l’homme ? En clair, heu ?... C’est pas grave. Voyons donc : si abordé vous aimez être, si du shopping les filles aiment faire avec vous, si Platoon vous aimez voir et revoir, si pour la vaisselle des gants vous mettez, si le rose vous aimez, si au foot des protège-tibias vous portez, si à la CAF la queue pour l’alloc parent isolé vous resquillez, si rassuré vous avez besoin d’être, si rassurer vous aimez… Ahhh, j’y arriverai jamais ! Mais que vois-je ? Charles Gray ! L’éminent Charles Gray. Le criminologist. Lui était un homme, un vrai. Le sacrificateur des Vierges de Satan, le Ernst Stavro (quel prénom, je ne m’y ferai jamais) Blofeld des Diamants sont éternels qui finissait le film ridiculisé en… femme !... Ah non, ça ne va pas recommencer ! Voyons, reprenons : si Desperate Housewives vous ne ratez pas, si faire la poussière vous faites, si d'écrire n’importe quoi vous ne pouvez vous empêcher…

Partager cet article

Repost 0
Published by GoudurixYZ - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière