Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 06:59

Par Hong Kong Fou-Fou

  action-man.jpg

 

Le commando, embusqué dans un épais bosquet de fougères, guettait un mouvement du côté des lignes viet-congs, le doigt sur la détente de son M-16. Il attrapa un chewing-gum dans la poche de son battle-dress et commença à mastiquer, en se remémorant le début de semaine mouvementé qu'il avait passé. Lundi, exploration d'une épave espagnole au large de Saint-Domingue, dans un vieux scaphandre qui prenait l'eau. Mardi, lutte contre un incendie dans une tour de l'Upper East Side. Il lui semblait avoir encore le goût de la cendre dans la bouche. Mercredi, Grand Prix d'Italie de Formule 1, pour étrenner sa combinaison de pilote flambant neuve. Et aujourd'hui jeudi, il était là, sur la piste Hô Chi Minh, à risquer de finir embroché sur un punji stake. Vivement le weekend.

Bon, d'accord, le bosquet de fougères, c'était en fait un pot de géraniums sur un balcon. Le galion espagnol reposait au fond de la baignoire. La tour infernale, c'était une pile de volumes de l'Encyclopédie Alpha. Et la Formule 1, une vieille pantoufle à carreaux. D'accord, le commando avait un corps en plastique ("body muscle", qu'ils appelaient ça, en anglais), des mains agrippantes ("kung fu grip"), les yeux qui pivotaient dans leurs orbites ("eagle eyes") et les cheveux floqués ("life-like hair"), des cheveux qui faisaient ressembler ses congénères noirs à des acteurs de blaxploitation.

Vous l'avez compris, le commando n'est qu'un Action Joe. QU'UN Action Joe ??? Mais pour ceux de nos lecteurs qui ont plus de 35 ans, c'était LE jouet suprême, le compagnon d'aventures idéal, celui qui faisait oublier les tracasseries de la journée après l'école, le 03/20 en dictée, le gros Michel qui voulait nous casser la figure à la sortie, la jolie Astrid qui détournait dédaigneusement la tête lorsqu'on tentait un sourire timide. Je suis sûr qu'en lisant ces lignes, vous avez la larme à l'oeil, et que sitôt fini, vous foncerez au grenier voir si par hasard vous n'avez pas gardé le vôtre. Action Joe, c'était 29 cm de plaisir (on se calme, mesdames).

Né en 1975, il est le cousin français de GI Joe, le premier mannequin articulé pour garçons, apparu en 1964 aux USA, et d'Action Man en Angleterre. Vous voyez la pub ci-dessous ? Vers 1978-79, j'ai bavé pendant des mois dessus, quand elle apparaissait toutes les semaines dans le journal "Junior". Même la perspective de lire les aventures de Dan Cooper ou de Barbe Rouge ne suffisait pas à me faire détourner les yeux de Joe et de son équipe de durs à cuire. Jusqu'à ce que j'en ai enfin un, un barbu en col roulé bleu marine. Un Capitaine Haddock de choc.


action-joe.jpg

 

Comme le dit une autre publicité dans un catalague de jouets de 1975 : Action Joe, c'est la "reproduction virile d'un homme d'action entièrement articulé". Homme d'action entièrement articulé... Exactement ce que je voudrais être, si ma hernie me fichait la paix.

Fallait le voir, mon Action Joe, ramper de ma chambre en direction de la salle de bains, sans se faire voir par les patrouilles allemandes qui sillonnaient le couloir devant la cuisine. Quand il passait devant la chambre de ma soeur, il ne pouvait s'empêcher de jeter une oeillade à ses Barbie, qui minaudaient en gloussant d'excitation. Que pouvait faire l'insipide Ken face à un tel baroudeur ? Sa balafre, Joe ne se l'était pas faite en retapissant une maison de poupées, lui. Remarquez, il n'avait pas besoin de ces nunuches pour exercer ses talents de séducteur. Dans le Group Action Joe, il y avait Jane, une fille terrible (c'était marqué sur la boîte), la seule capable de comprendre pourquoi il rentrait tous les soirs couverts de boue, de sang, et de gloire. Moi Joe, toi Jane !


dynaman.jpg

Joe avait une sacrée garde-robe. D'accord, on y trouvait plus de treillis et de gros croquenots que de pantalons en mohair et de mocassins en croco. Il pouvait être alpiniste, nageur de combat, cosmonaute, légionnaire, infirmier. Même soldat de l'Afrika Korps. C'est pépé qui avait fait de la résistance qui devait être content, quand son petit-fils débarquait avec ça pour le déjeuner dominical. Tenez, vous cliquez là, et vous avez tout, les catalogues, les pubs, les tenues, offrez-vous un petit voyage dans le temps, une bonne vieille régression : http://groupactionjoe.pagesperso-orange.fr/cariboost1

Aujourd'hui, Action Joe n'existe plus. Les enfants jouent avec des Pokemon, des Gormiti, des Beyblade, des Bakugan et d'autres trucs bizarres. Et encore, quand ils jouent à autre chose qu'à leurs jeux vidéos à la con. Heureusement, Playmobil fait de la résistance. De quoi vont-ils bien pouvoir parler, les rédacteurs de Fury Magazine qui prendront notre succession dans 30 ou 40 ans ?

Aujourd'hui, Action Joe est devenu la proie des collectionneurs, les prix pour un mannequin mint in box atteignent des sommets. Il faudrait le rebaptiser Auction Joe, en fait.

Aujourd'hui, je voudrais redevenir petit. C'est presque possible, puisque de temps en temps ressortent des jouets quasi identiques aux originaux (comme la série Action Man 40th Anniversary Nostalgic Collection). A vos tirelires !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Divers
commenter cet article

commentaires

lectrice n°1 27/09/2011 17:18



QUOI!!??? Nunuches,mes Barbie ???!!! Et puis,c'est ma faute si on ne m'a jamais offert la poupée Jane ??!!



Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière