Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 06:40

hkff logo Par Hong Kong Fou-Fou

 

Le 7 mars 1969, les spectateurs français attendent patiemment à l'entrée des salles de cinéma qu'une ouvreuse munie d'une lampe électrique viennent les accompagner à leur siège. Après les actualités et les réclames, et après avoir acheté à l'entr'acte une quelconque friandise aux mêmes ouvreuses munies d'un panier d'osier, ils découvrent le générique coloré du nouveau film de Gérard Oury, "Le cerveau", associé au morceau imparable "The brain" de Georges Delerue et The American Breed.

A la 23ème minute du film, la frange masculine du public entre en transe. Il n'y a plus que les caramels qui sont mous, les grains de popcorn giclent hors de leur cornet et les esquimaux dégoulinent dans les mains. L'actrice Silvia Monti envahit l'écran, dans une scène restée culte et qui n'a rien perdu de son intensité érotique quarante-quatre ans plus tard. Comme je n'aime rien affirmer qui ne soit scientifiquement prouvé, je viens de me la passer dix-sept fois d'affilée, impossible de s'en lasser (de s'enlacer aussi, malheureusement). Accrochée à une corde, la belle Italienne se laisse descendre d'un balcon, (dé)vêtue d'un bikini noir et munie d'un mini poste de radio d'où s'échappe la chanson "Cento giorni" de Caterina Caselli. Tous les hommes autour de la piscine sont en arrêt. Et pourtant, ce sont des gangsters, par nature pas faciles à arrêter. Silvia Monti glisse le long de sa corde comme un serpent le long d'une liane et hypnotise sa proie (Monti python, quoi).


silvia-monti-1.jpg

 

Dans le film, Silvia Monti incarne Sofia, la soeur du mafieux sicilien Frankie Scannapieco qui, afin de la garder pure jusqu'au mariage, la tient recluse dans sa somptueuse villa sicilienne et éloigne à coups de fusil ses prétendants éventuels. Excédée, la belle jure à son frère qu'elle offrira sa virginité au premier venu. Le premier venu n'est pas le premier venu, puisqu'il s'agit du colonel Matthews, le fameux "Cerveau" qui débarque pour négocier son prochain coup avec la Mafia. Le tandem David Niven/Eli Wallach fonctionne à merveille mais, honnêtement, à partir du moment où Sofia lance son opération séduction, tout le reste, on s'en moque.

Lamartine a écrit "O temps, suspends ton vol" en 1820 mais ce n'est pas possible, ce doit être une erreur, il avait forcément vu "Le cerveau" avant. Cette expression prend tout son sens en visionnant cette scène. J'en mettrais mon kimono au feu, Gérard Oury a dû la faire recommencer plusieurs fois, pour le plaisir. "Silvia, c'était parfait mais on va la refaire par acquis de conscience". "Silvia, ce n'est pas toi mais ce crétin de Giuseppe est entré dans le champ". "Plus sensuelle encore, s'il te plaît, Silvia". "Désolé mon chou, j'ai oublié de mettre la caméra en marche". Etc.

Si pour ce qui est de sortir de l'onde, c'est Ursula Andress qui mérite la palme dans "Dr. No" (normal, elle a déjà le masque), Silvia Monti, elle, sait se jeter à l'eau.

On la voit peu ensuite dans le film, si ce n'est dans une autre scène où elle roucoule avec le colonel Matthews place du Trocadéro, à bord de son splendide coupé sport BMW 2000, et après l'attaque du train, déguisée en pompier, cette fois dans une plus banale R16.


bmw-2000.jpg

L'actrice poursuit sa carrière jusqu'au milieu des années 70, en tournant dans des films italiens inédits chez nous pour la plupart, surtout des gialli et des films éroticorrifiques : "Les sorcières du bord du lac" (Le regine, de Tonino Cervi, 1970), "Le venin de la peur" (Una lucertola con la pelle di donna, de Lucio Fulci, 1971), "Journée noire pour un bélier" (Giornata nera per l'ariete, de Luigi Bazzoni, 1971), "La fureur d'un flic" (La mano spietata della legge, de Mario Gariazzo, 1973). Elle tourne également pour Pasolini dans "Carnet de notes pour une Orestie africaine" (Appunti per un'Orestiada africana, 1970). Ils sont faits pour s'entendre : lui écrit en frioulan, elle est affriolante. Elle donne même la réplique au légendaire duo Terence Hill/Bud Spencer dans "Le corsaire noir" (Il corsaro nero, de Lorenzo Gicca Palli, 1971). Pasolini, Bud Spencer. Un sacré grand écart. Mais elle a les jambes pour.


monti-silvia.jpg

Puis elle devient comtesse, en épousant le noble vénitien Luigino Donà delle Rose, l'un des éminents membres de la jet-set italienne, qui crée Porto Rotondo en Sardaigne. Il fait de Silvia la reine de Saint Moritz, l'hiver, et de Marbella, l'été (j'espère qu'elle a gardé son bikini noir). En 1997, elle se remarie avec Carlo de Benedetti, ex-patron d'Olivetti, comte lui aussi, mais en banque.

Elle a également friquoté, plus jeune, avec Gianni Agnelli, qui a prononcé cette phrase pleine de sagesse : "Les hommes se divisent en deux catégories : ceux qui parlent des femmes, et ceux qui parlent avec les femmes". Je crois donc qu'il est temps de terminer cet article, sous peine de me voir irrévocablement classé dans la première catégorie.


sm-2-copie-1.jpg

silvia-monti-2.jpg

silvia-monti-3.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Cinéma et TV
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière