Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 06:14

hkff logo Par Hong Kong Fou-Fou

 

Les habitués de "Si elle est dedans" le savent : nous recevons un abondant courrier des lecteurs. Dans ces nombreuses lettres, il y a de tout : des félicitations, des encouragements, des suppliques pour obtenir une photo dédicacée et, de plus en plus, des demandes de conseil. Dans tous les domaines. "Samedi soir, nous recevons les Ramirez à dîner. Je projette de faire du ragondin farci aux asperges. Quel vin dois-je servir ?" "Jusqu'à présent, ma charmante voisine de palier détournait la tête en me voyant. Désormais, elle me tire la langue. Est-ce bon signe ?" "J'ai un ongle incarné. Dois-je annuler ma participation au loto de la paroisse ?" Etc, etc. Depuis peu, les questions sont de plus en plus liées à l'éducation des jeunes enfants. "Mon fils de 8 ans ne veut finir ses haricots verts que si nous mangeons devant Pimp my ride. Est-ce que je peux au moins lui demander de baisser le volume sonore, ou serais-je un père trop sévère ?" "Mon fils de 10 ans veut que je l'abonne au Figaro. Je suis désespérée. Que faire ?" "J'ai trouvé une Kalashnikov sous le matelas de ma fille de 9 ans. Dois-je la punir et lui supprimer son abonnement SFR ?" Etc, etc.

Chers parents... Vous êtes inquiets, et c'est bien légitime. Je vais pourtant vous le dire sans ambages : tout est de votre faute. Vous avez démissionné, vous ne vous occupez plus de l'éducation de vos enfants. Pour certains d'entre vous, vous noyez votre détresse dans l'alcool. Vous réussissez ainsi l'exploit de baisser les bras en levant le coude. Vous avez confié l'éducation de vos enfants à des smartphones, des tablettes, des écrans plasma. Dans le temps, tout ce dont un enfant avait besoin pour se distraire, c'était d'un Opinel N°7, d'un bout de ficelle et d'une forêt. Aujourd'hui, ces chers petits baignent dans un univers factice et violent, fait de téléréalité et de jeux vidéo.

Mais il n'est pas trop tard. Puisque la chair de votre chair passe son temps vautrée sur le canapé à regarder les Pokemon à la télé en jouant à Call of duty sur son Ipad et en envoyant des sms avec son Blackberry, vous allez soigner le mal par le mal. Voilà ce que vous allez faire : vous allez subrepticement glisser dans le lecteur DVD le disque de l'une des séries télé d'antan listées ci-dessous. Vraisemblablement, les premières minutes seront difficiles et maintenir l'enfant sur le canapé risque de s'apparenter à une séance de rodéo. Mais ce n'est pas grave. N'hésitez pas à utiliser les mêmes méthodes que les médecins de ce bon Alex dans "Orange mécanique". C'est pour son bien, rassurez-vous. Souvenez-vous : quand vous aviez son âge, vous regardiez ces séries ; leurs héros étaient vos copains de la télé ; elles ont fait de vous quelqu'un de bien (jusqu'à ce que vous sombriez dans l'alcool, en tout cas). Pourquoi est-ce que ça ne marcherait pas avec votre enfant, hein ?

 

Skippy le kangourou

Série australienne en 91 épisodes de 25 mn, diffusée à partir de 1968 en France.

Qu'est-ce qui s'y passe : le jeune Sonny fait des bêtises, le kangourou Skippy rattrape le coup.

Où ça se passe : Parc national Waratah.

 

 

skippy-1.jpg

 

Mon ami Ben

Série américaine en 56 épisodes de 26 mn, diffusée à partir de 1969 en France.

Qu'est-ce qui s'y passe : le jeune Mark fait des bêtises, l'ours Ben rattrape le coup.

Où ça se passe : en Floride, dans les Everglades.

 

mon-ami-ben-1.jpg

 

Flipper

Série américaine en 88 épisodes de 25 mn, diffusée à partir de 1968 en France.

Qu'est-ce qui s'y passe : les jeunes Bud et Sandy font des bêtises, le dauphin Flipper rattrape le coup.

Où ça se passe : dans le parc aquatique de Coral Key, en Floride.

 

flipper-3.jpg

flipper-2.jpg

 

Rintintin

Série américaine en 164 épisodes de 25 mn, diffusée à partir de 1958 en France.

Qu'est-ce qui s'y passe : le jeune Rusty fait des bêtises, le chien Rintintin rattrape le coup.

Où ça se passe : à Fort Apache.

 

rintintin-1.jpg

 

Daktari

Série américaine en 89 épisodes de 50 mn, diffusée à partir de 1969 en France.

Qu'est-ce qui se passe : le chimpanzé Judy fait des bêtises, le lion Clarence rattrape le coup.

Où ça se passe : à Wameru, en Afrique.

 

daktari-3.jpg

daktari-2.jpg

 

Vivre libre

Série américaine en 13 épisodes de 50 mn, diffusée à partir de 1975 en France.

Qu'est-ce qui s'y passe : George et Joy Adamson font des bêtises dans leur chambre, la lionne Elsa rattrape le coup.

Où ça se passe : dans une réserve du Kenya.

 

vivre-libre-1.jpg

 

Parents, analysons si vous le voulez bien tous les bienfaits que ces séries peuvent apporter à votre enfant : d'abord, elles vont lui redonner l'amour de la nature et des animaux. Honnêtement, qui, chez vous, s'occupe de Dudule le poisson rouge ? Vous, bien sûr ! Cela fait des mois que votre enfant ne lui a même pas jeté un regard... Maintenant, ça va changer ! Certes, il y aura peut-être en contrepartie l'inconvénient de cohabiter désormais avec un varan de Komodo ou un ragondin (quoique, farci avec des asperges...) mais on n'a rien sans rien.

Ensuite, dans toutes ces séries, le jeune protagoniste côtoie des adultes qui représentent l'autorité et portent l'uniforme. Jusqu'à présent, pour votre enfant, l'adulte était ringard et sans intérêt, forcément, il n'avait que vous comme modèle ! Mais ceux-là, regardez comme ils sont beaux, dans leur saharienne bien repassée et leur pantalon au pli impeccable, le chapeau de brousse posé sur une tête aux cheveux courts et au menton bien rasé. Dans son subconscient, votre enfant voudra leur ressembler plus tard. Encore un que les gothiques n'auront pas au lycée, haha !

Les histoires sont bien sûr d'une moralité à toute épreuve. On lutte contre des voleurs ou des braconniers, on vient en aide à des personnes en détresse, on soigne des animaux blessés, on délivre des enfants kidnappés, on aide des vieilles dames à traverser. Que ce soit une rue, un bras de mer ou un marécage. Et quand le jeune héros fait des bêtises, il comprend toujours pourquoi il a mal agi, il a honte et il ne recommencera plus. Promis.

Et puis votre enfant va retrouver le goût de l'aventure ! Il rêvera de survoler le bush australien en hélicoptère comme dans "Skippy", de parcourir les marais des Everglades à bord d'un hydroglisseur comme dans "Mon ami Ben", d'explorer les fonds marins dans un bathyscaphe comme dans "Flipper", de sillonner la savane en Land Rover comme dans "Daktari"... Planquez quand même les clefs de votre voiture, les gamins sont précoces aujourd'hui et il restera peut-être encore un peu de vice en lui.

Et les génériques ! Une musique gaie, enjouée, qui éloignera à tout jamais le jeune téléspectateur du rap ou du heavy metal.

Même chose pour les vêtements. De lui-même, il mettra à la poubelle son t-shirt de 50 Cent ou son maillot de Valbuena et vous demandera de les remplacer par ces magnifiques polos ou chemises à carreaux aux couleurs chamarrées et à la coupe ajustée que portent ses nouveaux amis virtuels, plus fréquentables que ceux de Facebook !

 

Parents, je viens de faire le calcul : mis bout à bout, tous les épisodes de toutes ces séries durent 15131 minutes, soit plus de 252h. 252h de bons sentiments, d'amour, d'amitié, d'entraide, de générosité, de grand air. Si avec tout ça vous ne parvenez pas à vaincre la malédiction GTA 5, je mange mon chapeau (de brousse).

 

Nous vous proposerons dans quelques mois une méthode pour sauver vos ados mais là, la tâche sera plus ardue, il ne faudra pas se contenter de leur montrer "Peyton Place".

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Cinéma et TV
commenter cet article

commentaires

john warsen 12/12/2013 18:42


Voui, je n'ai pas eu le temps de creuser le fond des articles et réagissais à chaud sur le "ton", avec cette patine particulière dans les tournures de phrases et le fond lexical commun. Sur le
plan éditorial, vous êtes moins dans le foutage de gueule, et plus sur la nostalgironie, fléau qui frappe bien des chiens dans bien des niches.

john warsen 12/12/2013 14:41


Je me disais aussi, en débarquant ici, que ça me rappelait fichtrement la bande de l'hippopoblogue. Vous vous êtes donnés le mot, ou c'est l'annexe ?

Hong Kong Fou-Fou 12/12/2013 14:56



Ah, comme pour la poule et l'oeuf, je ne sais pas qui de Fury Magazine ou de l'Hippopotable était le premier, mais en tout cas je suis fan de leur site. Nous, ce n'est pas tout à fait pareil, on
est sérieux, parfois, et on n'occupe pas vraiment la même niche.



Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière