Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 06:40

goudurix logo Par GoudurixYZ

  insultes-copie-1.jpg

 

"Je vous conchie, je vous hais mortel". Sachez amis lecteurs que je vieillis mal. Je deviens acariâtre, acerbe et susceptible. Seul le malheur des autres me fait du bien. Je n’ai plus d’amis. D’ailleurs, vous n’êtes pas mes amis. Comme Katia, je suis bon pour SOS Détresse Amitié. Le dernier qui me reste s’appelle Victor, sagement rangé dans ma bibliothèque. Encore heureux : Dans 10 % des cas, un objet prêté sera rendu abimé. Dans 10 % des cas, même votre meilleur ami vous fera sans réfléchir une remarque qu’il regrettera ensuite.  Au moins, je ne crains plus rien. Ce que j’aime, c’est quand ça va mal pour lui. Vas-y Levallois ! Une bonne invective, une bonne, bien sentie, bien envoyée : Salaud ! Fasciste ! P’tit salopiot d’collabo ! Ouais ! Te laisse pas faire. Fumiers ! Salopards ! Vieux fou ! Bolchevik ! Ah, ça défoule. C’est autre chose que des Sapristi et des Saperlipopette.  Ce fumier couche avec ma femme. Ah le salopard. Et ma préférée : Une ordure pareille, ça n’a pas d’amis. Ca n’a que des complices. Tiens ? Pourquoi est-ce que je me sens seul tout d’un coup ? Pas étonnant que je sois tombé sur Godwin et sa loi. La loi Godwin, je l’aime trop, c’est la meilleure. Cette 'loi' s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion qui dure peut amener à remplacer des arguments par des analogies extrêmes. L'exemple le plus courant consiste à comparer le thème de la discussion avec une opinion nazie ou à traiter son interlocuteur de nazi. On estime alors qu'il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent. On dit que l'on a atteint le "point Godwin" de la discussion. 

Quelle heure est-il ? Si j’allumais la télé ? On doit bien pouvoir passer de la théorie à la pratique. Des chiffres et des lettres ? Chic… Consonne : M. Voyelle : E. Consonne : R. Consonne : C. Merde, c’est raté. Tiens, Stéphane Bern interviewe le prince Albert… Voyons ? Hum. Je vais quand même pas m’infliger Pékin-Express ou Ce soir ou jamais, des hauts et débats. Peut être sans le son ? Ca se remarque quand ils s’envoient des choses à la figure, des trucs à la gueule, pardon. Les mains qui se tendent, les doigts qui se pointent, les visages qui se congestionnent. En plus il y a longtemps que je n’ai pas écouté les Pastels. Je pourrais en profiter. Stephen Pastel. En voilà un qui savait s’y prendre : "Londres est vraiment un endroit formidable, cette ville a purifié le reste du pays, tous les connards, les branleurs, les carriéristes, les groupes nuls viennent y vivre, nous laissant en paix à l'extérieur". Simple, efficace. Les Pastels, les Pastels, bordel de merde, où est ce que je l’ai foutu ?  C’est pas possible… Putain ! Quelle heure il est ? J’oubliais mon enchère sur Ebay. Au fait, voyons les évals de celui-là, avant d’enchérir…

Clic.

ce salopard refuse mon remboursement et préfere ternir ma réputation : fumier

L'ilot à été livré mais ce fils de pute ment pour me mettre cette évaluation

Ce con ne comprend pas la langue de MOLIERE : c'était marqué dans l'annonce

je suis tombé dans le piège de ce fumier ! retenez bien son nom : G… E…

fils de pute mettant des evals négatives s'il ne reçoit pas des objets en plus !

Ce commentaire a été supprimé par eBay. En savoir plus

Clic.

Tant pis, vivons dangereusement. 3, 2, 1… Perdu !... Et merde, bordel. Je n’aurai pas mon étendoir en plastic orange étanche. Fais chier. Bon, si j’allais au cinéma pour oublier ? Voilà quelque chose qu’il vaut mieux faire seul que mal accompagné. Qu’est-ce qu’on passe ? La page ciné ? La page ciné ? Là… J’encule le cinéma français. Allez vous faire baiser avec vos films de merde. C’est de… Mathieu Kassovitz. Ben dis donc, c’est du Anelka dans le texte, il a encore la haine celui là. Ahahahah.  De toutes manières j’ai raté la séance. Et çà ? Page littérature : Ce petit bousier. Satanée petite saloperie gavée de merde, tu me sors de l'entre-fesse pour me salir au dehors !... Je le vois en photo, ces gros yeux... ce crochet... cette ventouse baveuse... c'est un cestode ! De Céline à Jean-Paul Sartre. Ah, il s’en passe dans les coins de pages. Va falloir que je prenne mon dictionnaire, mais c’est envoyé. Comme quoi, des cons par ci et des connards par là, c’est pas très efficace.

Et lui qui insulte elle. Et elle qui insulte lui. Et monsieur Foote qui est un salaud et le goal un enculé. Tentative d’insultes avec préméditation ? On est tous condamnés à perpétuité. Dis-moi qui tu insultes, je te dirai qui tu es.

Bon, allez, il me reste mon livre. Où en étais-je ? Page 38…"Vous êtes des assassins ! Oui, des assassins ! On ne demande pas à des hommes de faire un effort pareil." C'est pour cette phrase de légende que Lapize est resté célèbre. Pas pour avoir gagné la démentielle étape Luchon-Bayonne qui voyait les coureurs du Tour de France découvrir pour la première fois les Pyrénées : 325 km, en enchaînant les cols de Peyresourde, d'Aspin, du Tourmalet et de l'Aubisque. Sans goudron et sans dérailleurs. 14 heures sur le vélo pour le vainqueur, 22 heures pour le dernier. Une étape de malades, considérée comme l'une des plus dures de l'histoire, où certains coureurs, fourches cassées, feront la descente de nuit avec le vélo sous le bras. Tout ça pour un petit "assassin !" de rien du tout. Un 0,5 sur l’échelle de l’insulte. C’est vrai que Godwin n’était sûrement pas né. Faudrait que je me remette au vélo.

Et Cary Grant qui retrouve Eva Marie Saint à la fin de La mort aux trousses et lui demande d’oublier… toutes les insultes. Les quoi ? Lesquelles ? Tout juste deux allusions pendant la vente aux enchères dix minutes plus tôt. Si c’est pas ça l’élégance, je sais pas ce que c’est.

Décidément on ne vit pas tous dans le même monde. Ou plutôt, si, c’est ça le problème. Si je dois entendre des amabilités, je veux que ce soit en noir & blanc. Ou en technicolor.

De toutes manières ça commence à être long. Une bonne citation pour finir ? Ca marche tout le temps. Voyons ? "Vaut mieux s’engueuler que de se sentir seul." de Marcel Achard. Ben, je plains sa femme. Celle-là, c’est de… Jules Renard. Je ne sais pas qui c’est.  "S’embêter, c’est s’insulter soi-même." Ouais, faudrait savoir.

Vous êtes déçus ? Vous auriez aimé une meilleure fin ? Tout ça pour ça ? J’en vois au moins un qui a envie de m’insulter. Sachez que moi aussi, je suis déçu, j’aurais aimé trouver une meilleure fin. Zut alors.

En plus, j’oubliais la meilleure. De toutes. Je la connais presque par cœur. Quand Denise, Ginette Leclerc dans Le corbeau, demande à Pierre Fresnay s’il sait qui il est, parce qu’elle l’accuse de ne rien comprendre à la vie, il lui demande : "Un crétin ?" et elle de lui répondre : "Non, un bourgeois."

 Si un… euh, si une de mes connaissances me laisse un commentaire et me traite de connard, je lui dirai merci.

Partager cet article

Repost 0
Published by GoudurixYZ - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière