Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 13:20

Par Hong Kong Fou-Fou

 

david-niven-copie-1.jpgSous ce titre sibyllin que seuls les initiés comprendront se cache la nouvelle rubrique de Fury Magazine. Mais oui, une nouvelle rubrique, nous continuons à mépriser la crise.

L'été est là. L'été, période de tous les dangers pour l'élégance masculine. Ben oui, toute l'année au boulot on fait gaffe, on soigne son apparence, on assortit la couleur de sa cravate à celle de la culotte de sa secrétaire, on s'enlève le persil coincé entre les dents. Mais avec les vacances, l'attention se relâche, on a envie d'être décontracté, et c'est le drame, la mouche dans le lait, on se retrouve mal fagotté aussi vite que l'équipe de France de football se retrouve dans un avion pour Paris. On ne sait pas trop comment ni pourquoi, mais on est là à déambuler bêtement sur le bord de mer, un cornet de glace à la main, en marcel jaune, pantacourt vert, sandales et chaussettes rouges aux pieds, une casquette du Tour de France sur la tête, qui reprend généralement toutes les couleurs sus-citées. Et aucun de vos prétendus amis n'est là pour vous tirer une balle salvatrice dans la nuque. Eh bien, Fury Magazine sera cet ami.

Aujourd'hui, notre but sera de vous mettre en garde contre ce fléau dont les météorologues de la mode annoncent le grand retour : le sac banane, ou banane (un frisson glacé parcourt l'assistance). On croyait être débarassés de cette sacoche ventrale née dans les années 1980-90 dans laquelle des hordes de touristes méfiants rangeaient leur argent, leur(s) boîte(s) d'Imodium et un bout de papier avec l'adresse de leur ambassade, eh bien, non, elle revient. Des grands créateurs en ont même mis dans leur collection. Que les choses soient claires : griffée ou pas, unie ou bariolée, en poil de chameau ou en kevlar, la banane est à l'élégance masculine ce que l'astrolabe est à la course automobile. Cet appendice ventral, déjà disgracieux par lui-même, sert souvent de repose-bedaine à des messieurs au ventre distendu, ce qui ne fait qu'augmenter l'étendue des dégâts, et par la même occasion rend l'objet inutilisable. Donc, messieurs les prétendants à la banane, au moins, surveillez votre ligne. Remarquez, que banane et régime fonctionnent ensemble, c'est logique, non ? Et ne venez pas me dire "Oui mais moi je la porte sur le côté", "Moi je la mets derrière". Vous pouvez vous l'enfiler dans l'oreille, une banane reste une banane. L'été, pour le célibataire de base, c'est fait pour draguer. Que vous attendiez tranquillement les proies scandinaves sur nos belles plages nationales, ou que vous partiez traquer sur leur sol quelques ténébreuses beautés italiennes, en bref, que vous jouiez à domicile ou à l'extérieur, si après avoir réussi à attirer l'attention de l'élue de votre b..., heu, coeur, vous sortez pour allumer sa cigarette un briquet de votre banane, vous êtes définitivement out. En juillet aussi (merci, Goudurix). Ce n'est pas compliqué : le seul individu qui a le droit de porter une banane, c'est le marchand de chouchous sur la plage. Et encore, il faut qu'il l'enlève avec dédain après sa journée de boulot.

Dans le même ordre d'idée, vouons vite aux gémonies ces minuscules sacoches que certains portent en niven bandoulière, et qui peuvent à peine contenir un demi-kleenex. C'est moche, c'est du faux Vuitton, du faux Burberry, c'est souvent assorti avec du vrai Rivaldi, bref, à proscrire si vous avez plus de quinze ans (si vous avez moins de quinze ans, allez vite demander à vos parents l'autorisation de lire les propos déviants de Goudurix).

Mais alors, me direz-vous, dans quoi vais-je mettre mes affaires ? Une solution, c'est la sacoche de DJ. Si en plus vous portez des fringues bizarres et que vous avez la démarche chaloupée, vous serez crédible.

Mais le mieux, c'est de ne rien utiliser du tout. Le téléphone portable, un fil à la patte inutile. Laissez-le à la maison. Vous devez vous rendre indispensable, les autres se débrouilleront pour vous joindre (et tant pis si vous passez l'été seul, avec comme seul compagnon "Les Pensées" de Pascal. Au moins, vous resterez digne). Les clefs de voiture, pas besoin de les ranger, vous les faites tourner négligemment au bout de votre doigt. Sauf si vous roulez en Porsche, vous passeriez pour un beauf riche. Ce que vous êtes sûrement. Le porte-feuilles, à la maison aussi, dans un tiroir. On vous le dit à la télé, la carte de crédit suffit. Bref, l'été, le seul truc dont vous avez besoin, c'est d'un sourire carnassier à la Sean Connery dans "Doctor No". A bon entendeur...


Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière