Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 07:10

Par Hong Kong Fou-Fou

 

david niven-copie-1Cet été, j'ai emmené ma petite famille passer quelques jours à Sitges, charmante station balnéaire de la Costa Brava aux maisons blanches et aux olives vertes. A notre arrivée là-bas, nous avons constaté que la population estivale était constituée à 50% d'homosexuels et que sur de nombreuses plages le naturisme était autorisé. Nombre de ces messieurs étaient donc à poil (et à vapeur, si vous me permettez ce jeu de mots).

Un couple de solides gaillards (peut-être serait-il judicieux d'écrire gay-ards) était en train de jouer aux raquettes de plage et, en regardant leurs grêlots s'entrechoquer mollement comme deux glaçons dans le Créole crème de Danny Wilde, je n'ai pu m'empêcher de me poser cette question : et si le naturisme était l'antinomie absolue de l'élégance ? La réponse est, à mes yeux, affirmative. Avant que l'on me taxe d'homophobie, je précise qu'il y avait également des couples hétéros sur cette plage et que, hommes ou femmes, je ne trouve pas la nudité dans des situations quotidiennes particulièrement classe ou sexy. Tenez, même s'il y avait eu Miss Monde sur cette plage, ça ne m'aurait fait ni chaud ni froid. J'aurais simplement été plus souvent ramasser des coquillages. 

Je me suis alors remémoré une journée que j'avais passée, il y a de nombreuses années, au village naturiste du Cap d'Agde (pour ceux qui s'interrogeraient, j'y avais accompagné des personnes qui pratiquaient cette activité. Mais je vous rassure, je ne me suis pas aéré la tige). J'avais été choqué par une certaine hypocrisie. Les naturistes se réclament d'un retour à la nature. Retour à la nature, mon cul (je me permets cette vulgarité pour rester dans le thème). On veut bien être à poil sur la plage, mais on se déplace avec des tongs parce que le sable brûle, on porte une casquette et des lunettes de soleil, et surtout on garde sa montre parce qu'il ne faut pas rater les émissions débilitantes à la télé (ben oui, on est naturiste, mais on n'en reste pas moins accro à M6. A moins qu'ils ne regardent en boucle "Mon curé chez les nudistes" ?). Et encore, à l'époque, il n'y avait pas de téléphone portable, mais j'imagine qu'aujourd'hui ils doivent tous l'avoir autour du cou. Je ne vois pas vraiment de retour à la nature là-dedans. Et que dire de ce type qui travaillait dans une agence immobilière du village et qui, à midi, est rentré déjeuner chez lui, entièrement nu, à l'exception d'une veste de costard et d'une paire de mocassins, l'attaché-case à la main.

Parlons un peu des "randonues", activité qui consiste, vous l'avez deviné, à faire de la randonnée en tenue d'Adam et Eve. OK, niveau retour à la nature, c'est mieux que d'aller dîner tout nu dans un restaurant du village naturiste du Cap d'Agde (quelqu'un reprendra des moules ? Quand je pense que personnellement je n'irais même pas au restaurant en short...) même si, là encore, l'hypocrisie est de mise : personne ne marche pieds nus, tout le monde est d'abord passé par la case Decathlon pour s'acheter des chaussures de marche. Il y a aussi la raquett'nue, pareil que la randonue mais on se les gèle dans la neige.

Du coup, j'ai deux idées d'activités à soumettre à nos amis naturistes : le karaoku, d'abord. On senaturiste réunit dans un bar karaoké, on se met en "tenue de peau" comme disent les naturistes et on chante (faux, de préférence) des succès ringards des années 80. Je suggère "Tout nu et tout bronzé", de Carlos.

Le rugbite, ensuite, jeu collectif où deux équipes de quinze joueurs qui se sont faits le maillot se disputent un ballon ovale. Les meilleures formations internationales pourraient se rencontrer lors d'une Croupe du Monde.

Bon, je me moque, on va encore dire que je suis méchant. Que les choses soient claires : si des gens veulent sauter en parachute cul nu, grand bien leur fasse (s'ils se la coincent dans une suspente, ça risque surtout de leur faire grand mal...). S'ils veulent jouer au Scrabble dévêtus, parfait pour moi, je leur souhaite même de poser leur Q sur une case triple (comment ils font pour jouer au strip poker, tiens ? Ils se rhabillent ?) Mais je trouve ça ridicule, que voulez-vous que j'y fasse ? Quand j'étais petit, je jouais à Action Joe, et mon plaisir, c'était de lui mettre sa tenue de plongée quand il allait explorer les grandes profondeurs, sa tenue de tennis quand il allait taper quelques balles et sa toque et son tablier quand il devait préparer un minestrone. S'il avait pratiqué ces activités tout nu, où aurait été l'intérêt ? De toute façon, le fabriquant avait pris la précaution de doter l'aventureux mannequin d'un slip innamovible, c'est un signe, non ? Si au cours de son évolution l'Homme a cherché à protéger son corps des agressions du froid, du soleil, des piqûres de moustique, des regards lubriques de la voisine, que sais-je encore, ce n'est pas pour qu'aujourd'hui  on reparte en arrière, non ? Un peu de respect pour nos ancêtres préhistoriques qui se colletaient avec des smilodons pour se tailler des fringues dans leur fourrure, merde ! Alors désolé mais dans le terrible combat qui oppose les "textiles" et les naturistes, je me range sans hésitation du côté des Cruchot, Berlicot, Tricard et autres Fougasse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière