Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 06:51

Par GoudurixYZ

Jour 1

Commençons par les choses sérieuses. The Fall passe à 20h10 sur la grande scène. The Fall, la chute. Ils étaient faits pour la fin, non ? Ca m’évitera de devoir en trouver une. Mark E. Smith a toujours la grande classe ouvrière. Ses ouvriers sont spécialisés. Les musiciens non syndiqués. Et tous en CDD ! Elena sa fidèle de femme est là aussi. Ils jouent leur dernier album. Rien que leur dernier album. Promo d’un soir sans espoir de Sparta FC. Je ne saurai jamais How he wrotes elastic man. Mark E. Smith nous a-t-il vus ? Pas sûr. Ils reviennent pour un rappel non demandé. Pas de ça ici ! La scène aux roadies ! Ca, c’est une chute ou je ne m’y connais pas. Direction la Ray Ban stage, vaste théâtre à la barcelonaise pour The XX. Son asthmatique et groupe chiant comme la pluie qui tombe. Les gens dansent, les gens chantent. Il est temps de faire la queue pour les chiottes de chantier. Grand moment de solitude assuré. Heureusement que bière et moi ça fait deux. Deux et trois, 23 heures. Tortoise ? On échange les intellos pour les associés. Les Wild Beasts jouent comme les Associates, chantent comme les Associates et c’est O.K pour moi. Suit les Big Pink. Suivent les Big Pink pardon. Tout est parfait. These Girls fall like Dominos… La batteuse est olé-olé. Normal, nous sommes en Espagne. Un coup d’œil à Pavement histoire de dire que. Voila une bonne chose de faite. Sexe, trottoir, nous croisons sur le retour les putes de service. Logique.

the-fall.jpg

Mark E. Smith et madame

The-XX.jpg

Oliver Sim

Jour 2
On se retrouve en haut de l’auditorium pour Low. La logique nous quitte. L’auditorium, salle bleue Yves Klein digne du festival de Radio France. Back to rock. The Ganglians ? Bof. Cocorosie à la place. Rococorosie et sa sœur. J’arrive pour la fin de Wire sur la seule scène grillagée. Logique. 30 ans après les gens pogotent toujours. Minuit. The midnighthour. It’s time for Marc Almond. It’s time for England. Tea time du soir. La Ray Ban est pleine à craquer. Qui l’eut cru ? Sûrement pas lui. Star un jour, star toujours. Billy Duffy est à la guitare. Billy Duffy ! Le guitar hero des 80’s. Revenu de Theatre of Hate. Revenu du Death Cult. Revenu de Cult. Arrivé jusqu’ici. Le concert se termine par du Soft Cell. Marc Almond a dû voir 200 fois Pee Wee descendant du bar des rockers après Tequila. Grand moment d’émotion comme dirait ?... Comme qui dirait quoi d’ailleurs ? Demi-tour. Les gradins sont vides. Tous sont aux Pixies. Vraiment tous. Ah, on ne peut pas être premier partout. Il doit y avoir une expression à Boston qui dit faire le boulot. Do the job peur être. Where is my mind ? Je ne sais pas trop. Voila encore une bonne chose de faite.

cocorosie.jpg

Les soeurs Casady

the-drums.jpgJonathan Pierce & Adam Kessler

marc almond 2 Marc Almond & Billy Duffy

Jour 3

Jamais deux sans trois. "We are the Slits, the Slits, we are the Sliiiits". Pour le physique, ce n’est pas ça. Pour le reggae, pour le punk, c’est encore ça. Mauvais choix, on zappe la fin pour Florence and the Machine, chanteuse de variété et reine de MTV 2, sur la grand-scène. San Miguel priez pour nous ! Il y a plein de bruits bizarres, elle porte une robe bizarre. Pour faire bizarre sans doute... Go west young men. Direction the Drums. Pour que les initiés compatissent, c’est sur la Vice Stage. The Drums, l’autre concert du Primavera. Mélange improbable de Vampire Weekend et Joy Division.  "We are so happy to be here. This is a song about a friend who’s dead…" Êtes-vous prêt pour la Drummania ? Leur album n’est pas encore sorti, mais j’ai leur EP dédicacé. Je suis prêt à étudier sérieusement toutes propositions honnêtes et malhonnêtes. Retour sur la San Miguel Stage. (Les initiés compatiront). Pour les Stones Roses ? Non. Pour les Happy Mondays ? Non. Pour les Inspiral Carpets ? Non. Pour les Charlatans ? Oui. "I’m from Manchester. I’m from Manchester. I’m from Manchester" bassine mon nouveau voisin à qui veut l’entendre. Ils sont de Manchester. Et ils sont comme avant. Ils jouent leur premier album, là où The Fall a joué son dernier album. Je m’y perds un peu. Logique. Ils jouent surtout comme avant. Fred Perry et coupe au bol. Tout y est. Le guitariste est joliment guitaré : une Gretsch. The only one I know is not the only one I’m waiting for. Même endroit, même heure, j’écoutais deux ans plus tôt Ian Brown et I’m the resurrection. 20 ans après la Noisy boucle est bouclée. Il ne sera pas dit que je ne verrai pas Gary Numan. Retour sur la Vice, heu la scène Vice. (Les initiés compatiront). Bon, j’ai vu Gary Numan. Reste les Pet Shop Boys. Reste les Pet Shop Boys, reste les Pets Shop boys. Ron, ron, ron… Pas le courage d’attendre la seule chanson que j’aime bien : Being bored. En voila une chute. Une chute logique. Pourtant ce n’était pas la peine. Voilà une bonne chose de faite.

the-charlatans.jpg

Tim Burgess

Partager cet article

Repost 0
Published by GoudurixYZ - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière