Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 07:10

Par GoudurixYZ

 

Quand Hong Kong Fou-Fou il lit un livre sur un auteur qui se rappelle de sa jeunesse, Goudurix il en lit quatre. Sachant que Goudurix travaille 6 fois moins que Hong Kong Fou-Fou et qu’il est 1,2 fois plus vieux tout ceci est-il logique ? Ma foi, oui.

 

tarrin-neidhart.jpg

 

Tarin : Charlotte Gainsbourg mon amour - Shampoing

C’est la suite du Journal d’un lémurien sauf que ça se passe plutôt avant. Vous me direz c’est tant mieux pour lui parce qu’être amoureux de Charlotte Gainsbourg de nos jours ça doit pas être coton. Sinon il y a de très jolis dessins de cimetière en noir et blanc et de bouches de métro avec un peu de jaune aussi. Et puis il fait bien les personnages quand ils bougent et quand ils ont des émotions, tout ça. Bref il fait bien les décors et les personnages.

Indice de crédibilité : on se demande quand même un tout petit peu.

Taux de pipi / caca : moyen.

Il se branle ? Non.

On apprend des choses ? Oui, sur la contenance, l’opportunisme, comment se faire réformer même si ça sert plus à rien et que Thierry c’est un prénom bien naze.

Comment il appelle la chatte d’une fille ? Ca se passe au-dessus de la ceinture.

On peut le relire plusieurs fois ? Oui.

 

Neidhardt : La peur du rouge - Shampoing

C’est comme si c’était Tintin au pays des soviets mais en mieux parce qu’il se rappelle de tout. Bonjour le psy ! C’est la suite de Pattes d’eph et col roulé. L’album est en trichromie avec du rouge pour l’ambiance. On rigole bien. Surtout quand Eric il lui dit qu’il a peloté une fille dans le dortoir et qu’il l'a doigtée. Comme il le croit pas, il lui dit "Ouais c’est ça, et pi moi chuis le pape" et l’autre il lui répond "Ah ouais ? Eh ben sens mon doigt Jean-Paul II". De tout il se rappelle, je vous dis.

Indice de crédibilité : suspect.

Taux de pipi/caca : très élevé.

Il se branle ? Oui.

On apprend des choses ? Oui, à Berlin y’a une place qui porte le nom d’un pansement : Hansaplast. On a pas intérêt à glisser là-bas.

Comment il appelle la chatte d’une fille ? La cramouille, la chatte.

On peut le relire plusieurs fois ? Oui. Au moins deux.


blutch-beigbeder.jpg

 

Blutch : Le petit Christian tome 2 - L’association

C’est vachement bien. Le seul problème c’est que c’est mieux que le tome 1 mais en même temps c’est moins rigolo. Mais bon, on peut pas tout avoir. L’auteur il se dessine à chaque fois avec une grosse tête hydrocéphale (désolé du pléonasme). C’est un peu normal parce qu’il s’y passe pleins de choses dedans. En gros, pour lui il n’y a que la vie dans les filles  ou le contraire, enfin vous m’avez compris. Dommage que la couverture soit un peu froide parce que ça donne pas trop envie de le lire. Une couverture froide : un comble.

Indice de crédibilité : élevé.

Taux de pipi/caca : faible.

Il se branle ? : Non.

Comment il appelle la chatte d’une fille ? La kramouille.

On apprend des choses ? Non, pas trop.

On peut le relire plusieurs fois ? Oui. Je préconise le nombre de 3. Y’a plein de détails et de références. D’ailleurs, je me dis que quand il lit Tintin ou autre chose, il voit plus de trucs que moi. Ca lui fait penser à plus de choses. Un peu dur pour moi. 

 

Beigbeder : Un roman français - Grasset

C’est nul, y’a pas d’image. Beigbeder, il nous parle de sa jeunesse et il se rappelle de rien. C’est pas très pratique. Alors il nous parle de son grand-père. Pfff, on s’en fout. On savait déjà qu’il venait de Neuilly (lui pas son grand père), en plus maintenant on sait qu’il est noble. Particule + Neuilly = c’est pas commode pour écrire des livres qui nous parlent, pauvres roturiers que nous sommes. Nous, on préférait quand il se branlait et qu’il se faisait des putes et qu’il vomissait partout. Allez, au prochain.

Taux de crédibilité : 100%

Indice de scatologie : assez bas.

Valeur pédagogique : faible.

Onanisme ? Je ne crois pas. Faut dire, je l’ai lu le mois dernier.

Comment il appelle le sexe féminin ? N’aborde pas le sujet.

Lecture multiple ? Non.

Partager cet article

Repost 0
Published by GoudurixYZ - dans BD et littérature
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière