Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 07:39

Par GoudurixYZ

 

On a tous un banc, un arbre ou une rue
Où l'on a bercé nos rêves
On a tous un banc, un arbre ou une rue
Une enfance trop brève

 

Aujourd’hui : Salute your solution par le groupe Les Raconteurs

  consolers_of_lonely.jpg

 

Way down inside... woman... You need... love.

Shake for me, girl. I wanna be your backdoor man.
Keep it coolin', baby.

 

Enfoncée bien profond... femme... tu as besoin... d'amour

Secoue-toi pour moi, ma fille, je veux être l'homme de ta porte de derrière*
Garde la froide, bébé...

 

Petit indice, c’est la fin d’une longue et vieille chanson d’un groupe en deux mots.

 

Tu as été éduquée, bébé, j'ai été éduqué
Tous ces bons temps, bébé, bébé, j'ai été plein de tendresse
Descendons, descendons à l’intérieur, chérie tu en as besoin
Je vais te donner mon amour...

Tu as été refroidie, bébé, j'étais en extase
Tous les bons temps, j'ai été mal utilisé
Descendons, descendons à l’intérieur, je vais te donner mon amour
Je vais te donner chaque partie de mon amour
Je vais te donner mon amour

Je veux beaucoup d’amour

 

Et le chevelu chanteur de… Led Zeppelin de le répéter quatre fois au cas où l’on n’aurait pas compris. 

Moi aussi Robert, je veux beaucoup d’amour. Whole lotta love en anglais.

Lost in translation ? Quelqu’un a-t-il vu ou revu the Song remains the same sur la 104 récemment ? Ca refroidit un peu, hein ? Ce qui par les temps qui courent n’est pas une mauvaise chose. Mais bon, déjà qu’à l’époque je ne comprenais pas ce qu’ils foutaient chez eux à élever leurs gosses et aller à la pêche au lieu de se défoncer et de se faire des groupies, là un lendemain de France / Afrique du Sud (1 - 2), c’est comme… Heu, non….non plus…non, je ne vois pas. Allez, encore un mauvais moment à passer. Un de plus.

Une qui continuera à résister à l’épreuve du temps, c’est bien elle. Parole. C’est qu’au pays du CD, en voilà une de pochette. Non d’ailleurs, c’est pas une pochette, on n’y rentre rien dedans, pas même un 33 tours. Une couverture ? Non, c’est pas un livre... Pfff. On sait même plus comment ça s’appelle. Il y a 20 ans elle avait droit de cité en haut de ma pile de disques pendant un mois, et là… Heu, une pile posée à plat avec les disques inclinés en arrière comment ça s’appelle ? Pfff, faudrait que je change de métier. Mais pour que ce soit un métier faudrait que je sois payé. C’est quoi alors ? Un hobby ? Non. Une sinécure ? Non. Un passe-temps ? Non. Une thérapie ? Heu, non plus... Bon, où en étais-je ? La pochette - soit - en voilà une : Le Born on the Bayou sous acide des années 00. Pfff, pour 2008, comment on dit ? En tout cas oui, le Born on the Bayou sous acide ou plutôt sous messe noire. Photo noir et blanc et forêt digne de Blair Witch obligent. Ou le Their Satanic Majesties en 2D. Ou… Ces poses hiératiques : le daguerréotype en plastique du rock. Oui c’est ça et pas que ça. Les autres aussi, sinon c’était pas la peine d’en parler. Oui, c’est ça et c’est tout ça à la fois.

Les Raconteurs, j’oubliais leur nom : le bassiste ressemble à un batteur, le batteur ressemble à un guitariste. Le guitariste ressemble à un bassiste et Jack White ressemble à quelqu’un qui fait les trois huit. Si on a tous en nous quelque chose de Tennessee, eux en ont un peu plus. La musique ressemble à du Led Zeppelin, a du Free, aux Yardbirds, à du Cream, à du Steppenwolf, à du Humble Pie. Tout ça à la fois. C’est le genre de disque qu’il faudrait acheter dans un magasin chic (mais pas cher) au rayon vintage. Pour la deuxième chanson ils s’y mettent à deux pour saluer ma solution. Comme David et Jonathan mais avec pleins d’all right, de yeah et de come on en plus. Je ne sais pas pourquoi mais chaque fois que j’entends ça dans un morceau, je le prends pour moi. Maintenant permettez moi de choisir l’adjectif qui convient le mieux à cette chanson. Je penche pour le mot : enthousiasmant.

 

I seem to think I think I got a little situation
So listen to me sister listen maybe you can help
I think I gave a lot of problems my
consideration
But not for me they always seem to be for someone else

 

Il me semble que je crois que j'ai eu une petite situation

Alors écoutez-moi sœur écoutez peut-être vous pouvez aider
Je pense que j'ai donné beaucoup de problèmes ma considération
Mais pas pour moi, ils semblent toujours être pour quelqu'un d'autre

Pourquoi tous les gens semblent toujours être simplement en vacances
Que puis-je obtenir de ne toucher à rien du tout
Je suis comme une poubelle détenant toutes les informations
Et chaque fois que je suis dans le domaine à enseigner

 

J’aime bien celle là aussi


Il n'y a qu'un seul je ne suis tenu d'obtenir et de recevoir

 

Heu, ça aussi ça calme un peu. Tiens je regarderais bien Lost in Translation ce soir. Musique aérienne, faux semblants, atmosphère éthérée, paroles japonaises et décalage… horaire. C’est déjà pas mal.

 

 *Pour être tout à fait sincère la backdoor est la porte donnant sur l’arrière des maisons anglaises.

Partager cet article

Repost 0
Published by GoudurixYZ - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière