Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 07:25

Par Hong Kong Fou-Fou

 

chap.jpg

 

Le sous-titre du livre, c'est : "Savoir-vivre révolutionnaire pour gentleman moderne". Diable. Diantre. Fichtre. Quel alléchant programme. Et cette couverture ! J'ai l'impression de voir Goudurix quand il avait trente ans.

Qu'est-ce qu'un chap ? Les amateurs de BD le savent déjà. Combien de fois Mortimer donne-t-il à Blake du "old chap" en dégustant un verre avec lui dans le cadre chaleureux du Centaur Club ? Combien de fois Buck Danny entraîne-t-il Tumbler et Tuckson vers le cockpit de leur avion par un "Let's go, chaps !" aussi jovial qu'impérieux ? Le chap, c'est un gars. Pas un mec, nuance. Une espèce en voie de disparition. Un anachronisme. Un homme qui fait rimer élégance et assurance, qui n'a pas été transformé en assiette de porridge tiède par la télé, les jeux vidéo, les téléphones portables et les offres promotionnelles de Free.

Le chap, c'est l'anti-beauf. Quand ses contemporains se trimballent dans des accoutrements surchargés de marques et de logos, le chap arbore pantalon en tweed et gilet en mohair. Quand ses contemporains fument des oinjs, des tarboules, des cônes ou des tarpés, le chap tire avec nonchalance sur sa pipe de bruyère. Quand ses contemporains passent des heures sur MSN ou Facebook à échanger des mots de trois lettres, le chap lit de la poésie ou discute avec de vrais gens dans son cercle privé. John Steed aurait été un chap. Jason King également. Ribéry n'est pas un chap. Christian Audigier non plus. Pete Doherty aurait pu être un chap. Malheureusement, il a choisi de devenir gros et mal fringué. Un chupa chap, peut-être. Noel Gallagher n'en est pas un non plus. Lui, c'est un lad.

Le chap n'aime pas les fast-foods. Comme José Bové. Le chap porte volontiers la moustache. Comme José Bové. Mais contrairement à José Bové, le chap ne s'oppose pas à la prolifération des McDonalds par la violence. Non, il les met face à leur incommensurable incompétence en pénétrant dans ces temples de la mauvaise bouffe pour y commander d'une voix assurée un dry martini préparé dans les règles de l'art. Puis il se gausse de l'expression d'incrédule incompréhension de la serveuse. Le chap ne détruit pas. Le chap sape (essayez de le dire très vite, c'est rigolo).

Le chapisme est un mouvement qui existe vraiment, et qui est né en Angleterre il y a une dizaine d'années. Où d'autre aurait-il pu naître, de toute façon ? Qui nous a donné le punk ? Les Monthy Python ? Margaret Thatcher ? Les Sentinelles de l'Air ?  La Lotus Super Seven ? La mini-jupe ? (Rayez la mention inutile)

Les auteurs du livre sont les inventeurs du mouvement. Ils ont déjà écrit "Le tour du monde en 80 martinis". Des gens sérieux, donc. Ils passent à la moulinette de leur plume acérée les travers de notre société vulgaire, avec humour et dédain pour le politiquement correct. Leurs conseils sont drôles et pertinents, rédigés dans un style désuet du meilleur effet. Pensez donc, ils utilisent des citations, des locutions adverbiales, c'est d'une ringardise charmante.

Et, cerise sur le gâteau - ou plutôt, olive dans le martini -, le format du livre est parfaitement adapté à la poche de votre pardessus, ce qui permet de toujours l'avoir sur vous, sans déformer ladite poche. En cas de rencontre avec un malotrus, hop, vous faites jaillir votre Manifeste et vous y cherchez la solution pour moucher l'impudent.

Allez, prenez vite rendez-vous chez votre tailleur. Passez chez le coiffeur mettre de l'ordre dans cette tignasse. Ne mangez plus de hamburgers, seulement des rognons sauce madère. Vous contribuerez ainsi à la Révolution des Anarcho-Dandies. Sans risquer de recevoir un coup de matraque. Sans avoir à descendre dans la rue crier des slogans à la syntaxe pauvre aux côtés de gens qui collent des autocollants sur leurs fringues. Un jour, vos enfants vous remercieront.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans BD et littérature
commenter cet article

commentaires

Mario Cavallero Jr, artiste multimédia 22/01/2011 19:09



Bouquin génial, indeed !


 


Votre site n'est pas mal non plus. ^^


Bonjour chez vous.



Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière