Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 07:14

Par Hong Kong Fou-Fou

starter

 

C'est la rentrée littéraire, tout le monde n'a que les mots Goncourt ou Renaudot à la bouche. Sauf à Fury Magazine. Je ne rédige pas mes articles installé au Café de Flore, moi. Plutôt au bar/PMU "Chez Marcel". Donc, au lieu d'écrire une critique du dernier Houellebecq, je vais vous parler d'un bouquin qui marie mécanique et BD. Si ça ce n'est pas du contre-pied, de la contre-culture ! En plus, le contre est bon.

Ce livre, dont la splendide couverture verte s'accorde parfaitement avec le fond orange de Fury Magazine, nous ramène au temps béni des années 60. A cette époque, on trouvait dans le Journal de Spirou des tas de séries comme Benoît Brisefer, Buck Danny,  Marc Dacier ou Les plus belles histoires de l'Oncle Paul, mais aussi des reportages : "7 jours de la vie du monde", "Questionnez... Le fureteur vous répondra", "Si elle est dedans c'est pareil" (ah non, ça c'est chez nous. Dupuis ne pouvait pas monopoliser tous les talents). Et puis aussi l'essai d'une voiture par un sympathique personnage baptisé Starter (pour les plus jeunes, le starter est un ingénieux dispositif permettant de faciliter le démarrage à froid d'une voiture en augmentant la richesse en carburant. Sur les voitures modernes, ça n'existe plus. Si vous êtes sages, je vous expliquerai un jour qu'est-ce qu'un 45t et un slip kangourou).

Le texte de cette rubrique automobile était l'oeuvre de Jacques Wauters et les illustrations de Jidéhem. Marrant comme à une certaine époque les auteurs prenaient un pseudo basé sur leurs initiales. Hergé, Jijé, Jidéhem donc. Il faudrait remettre cette charmante habitude au goût du jour. Si un jour vous voyez une BD signée Achkaèfeffe, vous pourrez l'acheter les yeux fermés, j'en serai l'auteur (je vous conseille également de la lire les yeux fermés : je ne sais pas vraiment dessiner).

Ce livre regroupe 60 des critiques de Starter. 60 voitures datant d'une époque où, pour aller en vacances dans l'Aveyron, on prenait des nationales bordées de platanes parfaitement alignés (ce qui permettait aux enfants d'illustrer ce que racontait leur prof de maths, à savoir que deux droites parallèles se coupent à l'infini. Ben oui, on s'occupait comme on pouvait pendant les longs trajets, il n'y avait pas d'écran LCD dans les appuie-tête). Quand midi approchait, on s'arrêtait dans un routier à la sortie d'un village, déguster sur une nappe en toile cirée une bonne tête de veau  ravigote. On faisait le plein d'essence dans des stations-service où un pompiste nous demandait "Super ou ordinaire ?" avant de faire le plein. A la caisse, on nous donnait une figurine des Schtroumpfs ou de Lucky Luke.  Aujourd'hui quand on part en vacances, on suit des autoroutes monotones, on s'arrête sur des aires sans âme pour manger sur le pouce une entrecôte en carton et des frites en polystyrène. Quand le réservoir est vide, on glisse dans la fente d'un automate notre carte bleue. Une voix de synthèse suave mais ferme (il y a du monde qui attend, derrière) nous invite alors à aller nous servir en Sans Plomb 98.  Avant, les voitures avaient des couleurs vives, des chromes partout, des formes diverses et variées, des lignes audacieuses imaginées par un ingénieur sur sa planche à dessin. Aujourd'hui elles sont noires ou grises, elles se ressemblent toutes, puisque elles sont le résultat de savants calculs de performance, consommation, prix de revient par un cerveau électronique qui  en profite pour les farcir de composants tout aussi électroniques. Avant, pour améliorer la puissance de son véhicule, il fallait aller voir un mécano aux ongles noirs qui vous tripotait le carbu (toujours pour les plus jeunes : ce n'est pas une obscénité). Aujourd'hui, il faut télécharger un logiciel sur Internet. Avant, les moteurs ronronnaient, rugissaient, il n'y avait pas de direction assistée, pas d'ABS, pas de radar de recul. Aujourd'hui, on peut conduire sa voiture en faisant des mots croisés. En fait, l'automobile est une belle allégorie de notre époque, fade et aseptisée.

Alors ce livre est comme une bouffée d'air pur (un peu chargé en monoxyde de carbone, en fait). Elles sont toutes là, de la modeste Fiat 850 à la monstrueuse Ford GT-J, en passant par la Mini Cooper, la MG B ou la R8 Gordini, sans oublier quelques bizarreries comme la Chrysler Turbine ou la Williams Vapeur qui, comme son nom l'indique, fonctionnait à la... vapeur (c'est Denis Papin qui a dû être content).

Comme on disait du temps de Starter, voilà un livre vraiment épatant ! Vous pouvez quand même acheter "La carte et le territoire". Un peu plus austère, mais bien aussi.


jidehem.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans BD et littérature
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière