Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 06:39

Par GoudurixYZ

 

"D’aucuns pensent que la vie n’est qu’une illusion et que la réalité n’est que le fruit de notre imagination." Comme il a raison. Comme Charles Gray, l’éminent criminologist du Rocky Horror Picture Show a raison. Des fois je me demande. Je me demande s’il n’a pas énoncé cette évidence après avoir vu un tableau d’Hopper. D’Edward Hopper, pardon.

"Vous ouvrez cette porte avec les clefs de l'imagination. Au-delà existe une autre dimension, sonore, visuelle et mentale. Vous venez d'entrer dans la quatrième dimension" nous répétait chaque fois Rod Serling au début de The Twilight zone. L’heure des tableaux d’Hopper comme par hasard. D’Edward Hopper pardon. Quand j’étais gosse, je me demandais ce que cela voulait dire. Je crois que ça vient un peu de s’arranger.

"Ailleurs l’herbe est plus verte" répètent depuis 50 ans Cary Grant et Deborah Kerr. Mais ça je le savais déjà.

 

Il y a des endroits comme ça. Des endroits historiques, mythiques, nostalgiques où le temps s’est arrêté. Des endroits comme ça où l’on peut revenir même si on n’y est jamais allé. Des endroits où l’on fait le plein. Où un pompiste vous fait le plein, pardon. Le plein d’essence. D’essence ordinaire. Juste de quoi partir et revenir. Historiques, mythiques, nostalgiques et pratiques. Un peu comme lorsque Franck Sinatra reprenait My way. Comme d’habitude en français, juste retour des choses.

Un pompiste qui range ses bidons par habitude. Un pompiste désœuvré. Une station service désertée. Une station service revisitée. Une histoire répétée. Un retour vers le futur ? Un aller vers le passé. Le passé composé. Le passé recomposé. American my way of life.

 

"I’ll regret this day as long as I live. I guess lots of people were waiting for this kind of thing to happen." Ah, il y a des jours comme ça, dans des endroits comme ça. Quand on sait qu’Elvis Presley eut maille à partir avec un gérant de station service du nom… d’Edd Hopper en 1956. On se dit que ça n’arrange pas les choses. Celui-ci reprochait à son célèbre client l’attroupement qu’il créait en signant des autographes et le pria de déguerpir : "I don’t care if you’re Elvis Presley." Et le rocker de lui ouvrir l’arcade en lui envoyant sa droite en guise de réponse avant d’en faire de même à son employé venu à la rescousse.

"Son œil ressemblait à un a traveling bag" dit un témoin au tribunal le lendemain. Après s’être fait rappeler à l’ordre, Elvis quitta le tribunal "surrounded by a flock of women." Edd Hopper et son pompiste furent… condamnés à 25 et 15 $. Même pas de quoi se payer un poster de Gas d’Hopper.

Traveling bag ? Maille à partir ? Encore un aller-simple. La boucle n’est pas près d’être bouclée…

Un, deux, trois, quatre. En voila quatre d’un coup. Quatre pièces du puzzle, du puzzle en quatre dimensions. Quand j’étais petit je cherchais les pièces manquantes sous le canapé. Aujourd’hui je n’ai plus à me baisser.

Un rocker, deux chats, un critique littéraire, une romancière. Le pompiste de la Gas station est de moins en moins seul. Tant mieux pour lui. Tant mieux pour nous. Super ou ordinaire ? Avec ou sans (mine de) plomb ? Peu importe.

Bon, il ne me reste plus qu’à revoir After hours, mon épisode préféré de la Quatrième dimension. Au point ou j’en suis, peut être qu’Anne Francis va acheter un tableau plutôt qu’un dé à coudre au neuvième étage du magasin… Et réecouter After hours du Velvet underground… Ah non, ca ne va pas recommencer !


hopper

Partager cet article

Repost 0
Published by GoudurixYZ - dans Art
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière