Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 06:48

oddjob logo 2 Par Oddjob

 

Depuis combien de temps n’ai-je pas acheté une nouvelle bande dessinée ?

Quand je dis nouvelle, c’est que ces derniers temps question nouveauté, je ressors de chez mon libraire davantage chargé de vieilleries (réédition, intégrale, édition d’un inédit…) que de l’album mis en tête de gondole de toutes les revues branchées (ou pas…).

L’intégrale Phil Perfect de Serge Clerc, la réédition du Cimetière des Eléphants d’Yves Chaland, La Foire aux Gangsters de Franquin, Will dans Spirou, un recueil du meilleur des 60s dans le journal Pilote, les Trésors de la Marvel… Je vous avais prévenu, que du vieux.

A pardon, j’oublie une "véritable" nouveauté, le dernier Tardi… mais dans le genre tendance, on fait mieux !

Par contre, en ce début d’année, hormis un troisième tome du polar classieux Parker, un peu plus faible que les deux premiers, tant scénaristiquement que graphiquement (mais la barre avait été mise si haut…), LA nouveauté en est une vraie : Souvenirs de l’Empire de l’Atome.

 

at1

 

Aux commandes, un dessinateur, jeune, Alexandre Clérisse, dont c’est le troisième album chez Dargaud (après un Jazz Club fort apprécié), un scénariste, moins jeune, Thierry Smolderen, rare mais sûr.

Et un album ? Non, mieux. Un livre ? Encore mieux, un objet élégant, que l’on tourne et retourne tellement on le trouve beau. Un graphisme que l’on pourrait rapprocher d’un Sasek, style mi-atome, mi-ligne claire. Une fusée qui s’envole. Une station spatiale en orbite. Une demeure à la Frank L. Wright. On hésite à l’ouvrir tellement on repousse l’instant où l’on va enfin le déflorer (mais oui !)

On tourne enfin la couverture. De belles pages de garde bleues apparaissent : meubles, voitures et design 50s, voie lactée, carte du ciel et des étoiles, des galaxies, trois personnages énigmatiques.

at2

Deux pages plus loin, l’histoire débute au Mexique en 1964. Paul et sa fille Anne se promènent sur les ruines d’un temple Aztèque. Un simple jeu de cartes avec sa fille renvoie Paul dans sa jeunesse à Shangaï en 1926.

La suite, en cinq chapitres (tous agrémentés de merveilleux culs-de-lampe et de titres subtils, tel ce Brain-storm dans le Vermont), nous entraîne à travers le temps et l’espace, les années cinquante et l’an 110985, New York et la planète Shayol, en compagnie de notre fameux Paul, spécialiste du monde asiatique au sein d’une agence américaine, en ce début de la Guerre Froide.

Il partage son temps entre son bureau et ses contacts télépathiques avec Zarth Arn, héros de la fameuse planète Shayol.

 

  at3

 

Je ne vous en dis pas plus au risque de trop en révéler et préfère vous laisser au plaisir d’une lecture dense, attentive, parfois déroutante mais en fin de compte terriblement jubilatoire.

Certes, mon inculture en matière de littérature SF est grande (j’en conviens honteusement !) et nombre de références me passent bien au dessus…

Mais cela est largement compensé par la mise en scène (pardon en image…) élégante de Clérisse, et son hommage à l’exposition universelle de 58 à Bruxelles, à l’Atomium, à Franquin, à Zorglub (et à sa DS), aux comics, à l’électroménager, à Batman, à North By Northwest, à Forbidden Planet

Et comme aurait dit le Jeune Albert, cet album il est mince de chic.

 

atome-4.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière