Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 07:32

Par Oddjob

parker-le-chasseur.jpg

Fury Magazine est gonzo.

La sentence est sans doute terrible pour tous ceux qui ne voyaient dans ce blog qu’un catalogue de la branchitude sixties. Mais ce qui n’était au départ que suspicion, s’est avéré au fil du temps comme une évidence. Comment n’avais-je pas vu venir ce truc plus tôt ? Trop ébloui sans doute par les digressions sparkiennes de Goudurix et les sous-entendus érotico-marveliens de Hong Kong Fou-Fou…

Oui, Fury Magazine est bel et bien le fils caché d’Oncle Duke, Hunter S. Thompson, le lointain cousin de Rolling Stones, rien que ça !

Le souci constant de transcender l’information la plus banale pour en faire une introspection dans le passé de chacun de nous, passé nostalgique et fantasmé, et donc dans l’Histoire : tel est le credo de Fury Magazine.

Aussi, lorsque le rédac' chef me proposa de participer à cette aventure, la nécessité de produire un premier article sur le 9ème art s’imposa.

Car le constat est là, accablant : au milieu d’une surproduction de bandes dessinées de moins en moins affriolante, voire franchement repoussante chez certains éditeurs, les moments de joie et de bonheur de savourer une bonne histoire, de goûter un dessin alliant esthétisme et efficacité narrative, se font, hélas, de plus en plus rares.

Cependant, ça et là se dressent des îlots de résistance à la médiocrité ambiante (Toulon ne sera jamais qu’un port… et non le havre de paix de la vraie culture bédéphile). L’un des hérauts (héros ?) de ce mouvement se nomme Darwynn Cooke.

Après une superbe trilogie dédiée à revisiter the Silver Age des super héros de chez DC ; après une introspection sur la jeunesse de Batman, non moins intéressante ; après avoir embarqué Catwoman dans un casse sans retour, Cooke a mis récemment son trait – savant cocktail de ligne claire européenne et de classicisme yankee, Clerc meets Caniff – au service d’un polar, nerveux, violent et excessivement jouissif.

 

Oui joussif, car PARKER, sous-titré le Chasseur, album tiré d’un roman de Donald Westlake, est plus qu’une bande dessinée, c’est véritablement du cinéma en strips (si bien qu’au fil des pages on se surprend à entendre les notes d’une partition de Bernard Hermann…). Dès les premières pages, ou plutôt du générique, tous les ingrédients de la bonne vieille série B sont en place : New York, les sixties, des planches sans dialogue juste rythmées par la description de détails semble-t-il anodins (le trou dans la semelle, le filtre arraché d’une cigarette, le sourire aguicheur d’une serveuse de dinner…) et puis, et surtout, un noir et blanc… et bleu (celui de l’acier des chevrolets et des colts .45) des plus envoûtant. Idem pour le scénario, classique, carré et sans fioritures, avec sa femme fatale cupide et son partenaire bien décidé à ne pas partager le magot…

Ici, pas de cases déstructurées, de dialogues verbeux et prétentieux, pas de violence gratuite (avec torture à gogo et grosses giclées d’hémoglobine), pas de sexe non plus (sinon suggéré et donc d’autant plus provoquant) : bref ce n’est pas un polar à la sauce postmoderne. Cooke sait parfaitement recréer l’atmosphère d’une époque et d’un genre qui ne sont plus, hélas. Gloire lui soit rendue et tant pis si j’entends déjà certains esprits chagrins lui reprocher son penchant "nostalgique", comme en son temps le regretté Chaland. En tout cas, ce n’est pas à Fury Magazine qu’on lui jettera la première pierre.

 

 

Parker, le Chasseur – Richard Stark (Donald Westlake) et Darwyn Cooke – Editions Dargaud, 2010.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

goudurix 21/09/2010 09:29



Pour moi Stark c'est l'impressario de Mireille Mathieu.



elric 20/09/2010 21:45



Quand je pense que, pas plus tard que dimanche, je disais à ce bon vieux Goudurix : "J'ai lu un truc super cool dernièrement et qui te plairait : le dernier bouquin de Darwin Cooke." Ce à quoi,
ce bougre d'inculte à répondu : "Qui ça ? Connais pas..."


Pour essayer de me rassurer je lui ai demandé s'il connaissait Mazzucchelli, et là, comme un aveu d'impuissance, il changea de sujet en me donnant une vieille chemise dans laquelle il ne rentrait
plus. A la vision du motif, l'honneur était sauf !


 


 



Hong Kong Fou-Fou 21/09/2010 08:50



Ce qui prouve quel intérêt il accorde à l'avis des autres : je lui avais moi-même conseillé cette BD (après que Oddjob me l'ait faite découvrir) cet été. Apparemment, ça l'a marqué...


Par contre, j'ai du mal à croire qu'il puisse posséder des fringues qui ne lui aillent plus : il a toujours la silhouette de jeune éphèbe de ses vingt ans !



Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière