Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 06:53

wally gator logo oddjob logo 2 hkff logo Par Wally Gator, Oddjob et Hong Kong Fou-Fou

 

  bon-tempo-novembre-2014.jpg

 

Contribution de Hong Kong Fou-Fou

La place est tellement bonne à Fury Magazine que pas un de mes vaillants collaborateurs ne se permet jamais la moindre critique, sur ma sélection musicale notamment. Pourtant je suis sûr que ça doit jaser, dans mon dos voûté par les soucis et les responsabilités. Mais je connais assez mes oiseaux pour imaginer leurs commentaires acerbes. Ce mois-ci par exemple, ça pourrait ressembler à ça :

Budos Band: Burnt offering

Oddjob : Mais c'est quoi ces gros Amerloques en t-shirts noirs avec des catogans ? Des casquettes de baseball portées à l'envers ? Des types hirsutes qui dodelinent de la tête en jouant de la guitare, comme les plus ringards des hardos ? Qui se remplissent la panse de Budweiser, de Coca-Cola et de ketchup ? Ils s'appelleraient Bidasses Band, je pourrais faire un effort mais là, non. Alors tant pis, j'ose : Europe, jeunesse, révolution !

Noel Gallagher's High Flying Birds : In the heat of the moment

Elève Moinet : Oh non ce n'est pas vrai, mon pire cauchemar revient ! Il n'y aurait pas un Mark David Chapman pour le flinguer, lui aussi ? 25 ans qu'il nous sert les mêmes chansons. Et son petit air déconfit, là, comme si on lui avait piqué son premier disque des Beatles dans son casier au collège, ou qu'il y avait encore des choux de Bruxelles à la cantoche. J'y mettrais bien deux baffes, tiens. Décidément, il ne comprend rien, Foufou. Avec lui, ce n'est pas la sélection musicale, plutôt la déjection musicale.

Catfish and the Bottlemen : Pacifier

Wally Gator : Musicalement, ça pourrait passer. Mais merde, ils jouent au foot dans la vidéo... Ils ne connaissent pas le rugby ou quoi ? Le beau jeu ? Le monde fantastique de l'Ovalie ? Pourtant, c'est des Gallois, ils n'ont pas d'excuse. En même temps, ils sont enflés comme des ablettes, il vaut mieux qu'ils tapent dans une baballe plutôt que se frotter à des vrais mecs. Oh purée, rien que de parler de rugby, ça me donne envie d'enfiler les crampons, je vais aller me préparer un cassoulet, ça me calmera.

Kid Acne : Roc roc radio

Wally Gator : Argh, c'est quoi ça ? Du rap maintenant ? Il a du yaourt à la place du cerveau le patron ! Bon, au moins ce Kid Acne, il a de l'allure, pas de survêt' ou de casquette, il ne porte pas quinze kilos de verroterie made in China autour du cou, il ne se roule pas par terre en faisant des trucs de smurf, mais quand même. Je vais encore être obligé de forcer sur le shoegaze pour compenser.

Les Grys-Grys : Maya on the moon III

Elève Moinet : Pfff ce qu'il peut être prévisible le Foufou... Revoilà du revival... Ces gars-là arrivent tout droit du Time Tunnel, ils ont ramassé leurs bolo ties chez Buffalo Bill et leurs poulaines chez le Duc de Guise. Et Sherlock Holmes, là, il chante comme s'il était dans le bayou. Faut qu'il s'achète une pulvérisation nasale pour se déboucher les sinus. Vite, où est mon kit "Survie", avec un disque des Sparks à écouter en cas d'urgence ?

 

 

 

Contribution de Oddjob

Allah Las: Follow you down

Ces petits Yankees ont le bon goût de nous offrir une élégante (et revigorante) combinaison de pop british et de sons californiens, directement issue des 60s. Ou quand les Kinks rencontrent les Beach Boys ! Allah Las est grand !

Joel Gion : Yes

Voici le fameux "Mister Tambourine Man", échappé du Brian Jonestown Massacre et loué par l’ami Moinet dans un de ses derniers articles, dans un score enivrant, entêtant et posthume de l’Enfer de Clouzot.

Got A Girl: Did we live too fast

Un charme à la Françoise Dorléac, une voix flirtant par instant avec Beth Gibbons. La fort séduisante Mary Elizabeth Winstead, tout droit sortie du Death Proof de Tarantino, et maintenant aux mains de Dan The Automator, nous offre une pop sexy et soyeuse en diable !

Lalo Shifrin: Charley Varrick OST

Je ne sais pas ce que j’apprécie le plus dans ce film, le score de Shifrin, la mise en scène de Siegel ou la roublardise de Mattau… En tout cas encore un petit chef d’œuvre méconnu ! 

 

 

 

Contribution de Wally Gator

Un pacte a été scellé… Je ne dois pas parler du dernier Noel Gal… Non !! Je ne dois pas !!!

Bon tant pis. Je vais vous sortir des vieilleries.

Mary Goes Round : Mary's garden

Un groupe de Français dans des sonorités new wave ou pop rock, je ne sais pas bien. En tout cas, cela me replonge en plein dans mes années lycée.

Pulp : Mis-shapes

On ne présente plus la bande de Jarvis Cocker. Le plaisir de les écouter reste intact.

Georges de Giafferi : Sado maso

Une petite dédicace à notre collègue et néanmoins ami Moinet. Quand je dis ça, je me demande si je ne suis pas moi-même maso…

Et pas de session vieilleries sans… shoegaze ! Tu les attendais, lecteur, les voici : deux perles en provenance directe du début des 9Ts.

Ride : Like a daydream

Ride a eu ses heures de gloire, enfin, disons qu’ils ont eu la chance d’avoir une renommée qui a un peu dépassé les frontières de la perfide malgré le succès de la scène grunge qui faisait beaucoup (trop) d’ombre aux shoegazers. Un certain Andy Bell est un des deux membres fondateurs de Ride. Il y a une vie avant Oasis ?

Slowdive : When the sun hits

En plein dans la ligne des Chapterhouse et autres Ride, Slowdive est un groupe très largement sous-estimé. Pour moi, les meilleurs tout juste après Chapterhouse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière