Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 17:56
Par Hong Kong Fou-Fou

Ocean Colour Scene sort un nouvel album le 30 avril. Un single, « I told you so », est déjà disponible. L'occasion parfaite pour parler un peu de ce groupe trop méconnu en France. Et pourtant, OCS est loin de n'être que l'un de ces innombrables groupes de brit-pop qui ont essaimé un peu partout en Angleterre dans les années 90 et dont la plupart n'ont eu qu'une carrière éphémère. Jugez un peu : huit albums studio, quatre albums live ou compilant des faces B, d'innombrables singles, dont onze dans le Top 20 britannique, le morceau « Hundred Mile High City » choisi par Guy Ritchie pour figurer dans la B.O. de « Arnaques, crimes et botanique », des centaines de concerts un peu partout à la surface du globe...

Le groupe est né à Birmingham au début des années 90, avec comme influence principale les Stone Roses. Le premier album sorti en 1992, sobrement intitulé « Ocean Colour Scene », n'obtient qu'un accueil mitigé. Le second par contre, « Moseley Shoals », se hisse à la deuxième place des charts UK (1996). Le groupe va encore plus loin avec le troisième, « Marchin' already », puisqu'il détrône Oasis et son « Be here now » de la première place (1997). Le groupe est acclamé par tous les critiques musicaux (OK, ce n'est pas toujours une référence...), Noel Gallagher lui-même avoue qu'à ses yeux OCS représente le groupe parfait et qu'il rêverait d'en faire partie...


Malheureusement, le mouvement brit-pop retombe comme un soufflé au fromage qui a trop attendu, et, même si la qualité de la musique reste la même, les albums suivants dégringonleront à chaque fois un peu plus dans les classements.

Pourtant le groupe ne baisse pas les bras, malgré quelques tensions en son sein qui entraînent quelques changements dans sa composition. Aujourd'hui, le noyau dur est constitué de Simon Fowler (chant/guitare), Steve Cradock (guitare) et Oscar Harrison (batterie).

Le groupe se réclame de l'imagerie mod, Steve Cradock par exemple est un grand amateur de scooters Lambretta. Il ne faut pas oublier également qu'il est le guitariste du modfather en personne, Paul Weller. OCS a enregistré avec de nombreuses icônes des Sixties et/ou de la scène mod : la chanteuse de soul P. P. Arnold, le tromboniste jamaïcain Rico Rodriguez, Mick Talbot (ex- Merton Parkas, ex-Style Council, qui joue d'ailleurs actuellement avec l'ancien bassiste d'OCS, Damon Minchella, dans le groupe jazz/funk The Players). OCS a participé à de nombreux concerts en hommage aux Small Faces, Damon Minchella a tenu la basse pour les Who lors d'une récente tournée, bref je crois que la filliation est évidente. Sans oublier l'un des logos du groupe, le poing noir serré emprunté à la Northern Soul.

Et aujourd'hui arrive donc ce nouvel album (j'ai failli écrire 33 tours, purée j'ai du mal à m'adapter à mon époque moi...), « On the leyline ». Je ne l'ai évidemment pas encore écouté en entier mais je peux d'ores et déjà affirmer qu'il restera dans la lignée des précédents, avec une pop simple et efficace, mâtinée de soul, toujours la même passion, la même sincérité, des morceaux attachants avec des textes qui parlent du quotidien, dans lesquels chacun peut se reconnaître. Le single est excellent, Paul Weller a composé le très heu... wellerien... « For dancers only » (et encore une référence, une !). Pour les sceptiques, je ne peux que conseiller un petit passage sur leur site officiel, où l'on peut écouter des extraits de plusieurs morceaux. Et surtout, si vous avez l'opportunité d'assister à l'un de leurs concerts, ne la laissez pas passer, c'est sur scène qu'OCS est le meilleur !

Top 5 personnel :
1. Travellers tune
2. Give me a letter
3. Free my name
4. Profit in peace
5. I told you so

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Musique
commenter cet article

commentaires

alessandro 07/05/2007 20:26

ahhh enfin un connaisseur, ça fait plaisir ! je suis fan de ce groupe et c vrai que beaucoup de gens ne le connaisse pas et c tres domage car pour moi il est bien superieur aux autres groupes tel que Oasis ou Coldplay ! Le nouvel album est exellent je le placerais entre moseley shoals et marchin already !

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière