Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 16:37

Par Hong Kong Fou-Fou

A l'heure où les grands noms du R'n'B mordent la poussière (derniers en date, James Brown et Luther Ingram), où le genre même du R'n'B est galvaudé par des chanteuses dont le seul talent est de savoir secouer lascivement un popotin aux formes attrayantes, l'arrivée d'une artiste comme Amy Winehouse est une sacrée bouffée d'oxygène. En fait, elle a débarqué sur la scène musicale londonienne il y a plus de trois ans, mais n'a rencontré le succès que très récemment. Le titre de son nouvel album, « Back to black » annonce clairement (sans mauvais jeu de mots...) la couleur : Amy Winehouse est la digne représentante d'un R'n'B à l'ancienne. Sa voix est incroyable de puissance et de chaleur. Elle ne cache pas son admiration pour les all-girl groups des Sixties comme les Shangri-La's ou les Crystals. Influences rétros, donc, mais les deux pieds ancrés dans le présent, puisque la demoiselle a de nombreuses connections avec la scène hip-hop.

La musique est intéressante, mais le personnage l'est tout autant : volumineuse crinière brune sur la tête, les bras couverts de tatouages que ne renieraient pas des dockers sur un quai brumeux, robes années 50 et chaussures à hauts talons léopard, la jeune Anglaise ne passe pas inaperçue. On est loin des artistes-bimbos fabriquées à la sauce MTV. Elle picole, elle jure comme une poissonnière, le sexe est un thème récurrent de ses chansons, elle oublie ses textes en plein direct à la télévision, elle insulte le public. Elle a érigé la grossièreté au rang d'art ! Mais qu'importe ses frasques : elle vient de remporter un Brit Award, dans la catégorie « artiste solo féminin »,

Autre qualité de cette lady de la soul : elle adore les Specials, reprenant même certains de leurs morceaux en concert. Une seule chose me turlupine : d'après ses interviews, il semblerait qu'elle aime les Specials parce que, comme elle, ils sont issus du quartier de Camden Town, au nord de Londres. Heu, excuse-moi Amy, mais tu ne confonds pas avec Madness ? Les Specials, c'est Coventry...

Discographie : son premier album, « Franck », n'est pas sorti en France, les gros bonnets d'Universal, les tympans engorgés par les bouses qu'ils produisent habituellement, n'en voyant pas l'intérêt. Le second, « Back to black », est disponible dans toutes le bonnes crémeries.

 

undefined       undefined

 

Un conseil pour les utilisateurs de YouTube : outre les clips de miss Amy, on y trouve également quelques fantastiques reprises, notamment en duo avec Paul « Modfather » Weller himself !
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière