Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 19:00
Par GoudurixYZ




Dans la scandaleuse campagne de dénigrement des valeurs les plus respectables de notre beau pays entreprise par Hong Kong Fou-Fou (ici : Angleterre 4 - France 0), et pour concurrencer Voici, il convient de ne  pas garder sous silence un épisode des relations de la jeunesse de nos deux pays. 1976, pendant que Carlos chante "Le bougalou du loup-garou", les Stinky Toys jouent au 100 Club sur Oxford Street. Pour le "Anarchy in the UK tour". Les Frenchies sont aussi punks que Carlos est un chanteur engagé, mais qu'importe. A l'affiche : "The Clash, the Sex Pistols and from Frrance the Stinky Toys". Quand même. Mais aussi les Damned, Buzzcocks et autres Siouxsie and the Banshees.
Jacno : "On a d'emblée été bien accueillis par les punks anglais ; tout se passait pour le mieux (...) à l'exception d'un léger incident. Sid Vicious surexcité s'est mis à crier qu'il voulait éventrer un froggy et il a brandi un couteau suisse sous le nez d'Albin. Sid Vicious avait la carrure d'une bouteille de Schweppes, Albin était très baraqué. Je le revois encore se tourner vers Mc Laren et lui demander : "Est-ce que je le tue ou pas ?" Sid s'est vite calmé". Pour une fois que la Suisse n'etait pas neutre, elle avait mal choisi son camp. En foot, on appelle ça une occas' en or ou bien dominer sans mettre la balle au fond des filets. Angleterre 0 - France presque 1. A quand des arbitres comme au patinage artistique sur le bord du terrain pour départager les matchs nuls ? Note artistique :  5.9 ! Bossis n'aurait jamais raté son penalty un soir à Seville et on serait allés en finale en 82 avec ça ! "Pour la petite histoire, sachez qu'il est ensuite rentré chez les Jésuites". Pour prier Saint Maclou peut-être, saint patron de ceux qui se sont pris les pieds dans le tapis. "Quand on commençait à jouer, le public ne comprenait pas ce qui se passait (...). Dès le deuxième  morceau on se faisait insulter. Les gens réclamaient du Johnny. Ils gueulaient "le pénitencier !", "Elle est terrible !". Pour eux, "l'idole des jeunes" était forcément l'horizon indépassable du rock'n'roll. Comme on enchaînait sur nos morceaux, ils croyaient qu'on se foutait d'eux et ça tournait mal. (...) Au Palais des Arts, une grande salle située sur le boulevard Sébastopol, notre équipée a viré à la tragédie. Altamont à Paris. Ce soir-là, la salle de cinq cents places était pleine comme un oeuf. On refusait du monde. Une bande de Hell's s'est pointée. Les mecs ont commencé à invectiver Elli, "Chante-nous le Pénitencier !", puis il ont menacé le groupe : "On veut plus que vous jouiez. Vous êtes des pédés. Si vous refaites un concert, on sera là et on cassera tout". Ils ont fait fuir le public et sont montés sur scène où ils ont commencé effectivement à briser le matos. Le service d'ordre et les organisateurs qui crevaient de trouille s'étaient volatilisés. Un fan tombé dans les pattes des bikers a été lynché et achevé à coups de flingue. Il s'en est fallu de peu pour que la grand-mère d'Elli, qui était dans la salle ( ! ) et qui a tenté de frapper un Hell's avec son parapluie, ne se fasse salement satonner...".
Dans son numéro de mars 79, Rock & Folk affichait fièrement sur sa couv' Johnny. L'idole des jeunes... En France ce n'est pas Saint Maclou qu'il faut prier, mais Sainte Rita. Sainte patronne des causes désespérées.

Partager cet article

Repost 0
Published by GoudurixYZ - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière