Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 22:38
Par Hong Kong Fou-Fou

Quelques images prises le mois dernier à Marrakech. J'y avais déjà été une douzaine d'années plus tôt, la ville a beaucoup changé, et pas nécessairement en bien. Depuis que la jet-set en a fait l'une de ses destinations privilégiées, de grands complexes hôteliers se construisent dans tous les coins, la Perle du Sud a un peu perdu de son charme. Heureusement, il suffit de s'égarer (volontairement ou involontairement) dans la médina, pour retrouver la Marrakech authentique.
Le hall de l'aéroport Marrakech-Menara.
Place Jamaa El Fna. Toute la journée, charmeurs de serpents, vendeurs d'eau, diseuses de bonne aventure, musiciens et conteurs assurent le spectacle.
A la tombée de la nuit, la place se transforme en restaurant à ciel ouvert. Des dizaines de gargotes ambulantes proposent des brochettes de viande ou un bol de harira, soupe aux haricots que l'on mange avec des dattes. Un conseil : évitez les stands où les consommateurs sont blond paille ou ont les yeux bridés. Authenticité zéro, prix élevés, mauvaise qualité. Choisissez plutôt ceux fréquentés par les autochtones. Le N° 31, par exemple.
Un vendeur de cigarettes, à l'unité, dans la rue. Si ça ce n'est pas un visage empreint de sagesse...
Le musée de Marrakech, situé dans un palais de la fin du 19ème siècle.
Tanneurs berbères au travail. Les peaux de dromadaires, après avoir été râclées pour éliminer les restes de chair, subissent différents trempages dans de la chaux et dans du guano, avant d'être mises à sécher. L'odeur est insoutenable, heureusement on nous distribue un brin de menthe
- le masque à gaz berbère, comme ils disent - pour préserver notre sensible odorat occidental.
Des épices odorantes et colorées. On peut aussi acheter tout un tas de poudres, philtres, gri-gris, onguents, peaux d'iguanes, plantes séchées. Ta femme est partie ? Ta femme ne veut pas partir ? Ton zizi est trop mou ? Trop dur ? Tu es trop gros ? Trop maigre ? Ta peau est sèche ? Elle suinte comme un boudin Gordoperofeliz ? Un remède pour chaque problème. Un problème avec chaque remède ?
Souk des teinturiers. Toutes les teintures sont d'origine naturelle, le vert par exemple est obtenu à partir de feuilles de menthe.
On trouve de tout dans les souks. Même des photos de l'ignoble nabot à moustache. Un peu plus loin dans une ruelle, une inscription à la craie sur un mur : "Hitler - Himmler". Il faut savoir qu'Hitler était favorable à la cause nationaliste arabe. Ce que j'ignorais par contre, c'est qu'il y a eu trois divisions de Waffen SS composées exclusivement de musulmans (merci Wikipédia !). Bref, fermons cette sombre page de l'Histoire. Une chose est sûre, c'est que cette photo m'a coûté 5 dirhams.
"- Heu, je voudrais la cafetière, au fond à droite. - Une seconde, je vais chercher mon casque". Je plains le proprio les jours d'inventaire.
Fenêtre dans une ruelle de la médina.
Barbier dans le rue. Il y avait aussi un arracheur de dents, mais j'en avais un peu marre de devoir donner une pièce pour faire la moindre photo. Celle-là, je l'ai volée...
Le Maroc est un gros producteurs de concentré de vitamine C. Y a qu'à se baisser pour en ramasser, et c'est autre chose que nos oranges gorgées de pesticides, instecticides et autres fongicides.
Bon, certains semblent avoir développé une totale immunité aux effets de la vitamine C.
La koubba almoravide.
Les jardins de Majorelle. Un véritable paradis de fraîcheur et de calme au sein de la grouillante et bruyante Marrakech. Le terme "paradis" est d'ailleurs bien choisi, puisque les jours de vent, on y piétine les cendres d'Yves Saint-Laurent, dispersées dans la partie privée des jardins.
Dans l'épisode précédent (par ici), nous avions laissé les English du Colonel au fin fond de la jungle dominicaine. Les revoici sur le continent africain. Les rétros rentrés, c'est pour se faufiler dans les ruelles de la médina, lors des poursuites.
La ville moderne, construite dans l'ancien quartier français de l'époque du Protectorat. Immenses jets d'eau, marbre, enseignes de luxe, immeubles cossus partout. Et des caméras de surveillance et des vigiles. Difficile de manger sereinement son tajine en terrasse, avec un gros bras à matraque qui se tient face à vous.
Ville moderne toujours, une enseigne qui rassure les touristes les plus méfiants en ce qui concerne leur alimentation. Quelquefois, l'anti-américanisme primaire pourrait avoir du bon...
C'est bon comme là-bas, dis ?
Le Kechmarra (oui, c'est Marrakech en verlan, vobra. Heu, bravo), un bar-restaurant à la déco très sympathique.
Le pavillon de la Ménara, lieu de promenade des Marrakchis romantiques. Une légende veut que certains sultans, qui l'utilisaient pour abriter leurs ébats amoureux, jetaient leurs conquêtes d'une nuit dans le bassin. Une alternative intéressante à la pension alimentaire à vie.
Le minaret de la Koutoubia. Faudrait pas que le OSS 117 à la sauce Jean Dujardin vienne dormir à proximité...
La medersa Ben Youssef, université coranique du 16ème siècle. La vie des étudiants n'était pas rose : ils s'entassaient à quatre dans une pièce minuscule qui ferait passer une chambre de Cité U pour un palace, réveil à 5h du matin pour étudier toute la journée, une poignée de dattes et du thé à la menthe comme seul repas. Quand je pense qu'à Sud Etudiant, ils se plaignent tout le temps, tss tss...
"Chers adhérents, chers clients, la Fnac est heureuse de vous annoncer l'ouverture de son premier magasin au Maroc".

Partager cet article

Repost 0
Published by Hong Kong Fou-Fou - dans Images et voyages
commenter cet article

commentaires

Mario Cavallero Jr, artiste multimédia 23/01/2011 19:30



Très beau reportage photo, avec une maquette du site orange avec les photos arondies déjà superbe, et qui rend ici un superbe effet.


 


Je passe le site en revue complète depuis hier (je crois y être arrivé via l'Oncle Sid par un passage dans la colonne des liens de lost in the 70's). Très plaisant et avec des références qui me
plaisent au long cours. Je n'ai bien évidemment pas eu le temps de tout lire, mais ce que j'ai déjà pioché m'a plu.


je vais m'abonner, après avoir fini ma remontée à la génèse du site (déjà 38 pages, jusqu'où ? je ne veux pas le savoir avant, laissons faire le cette avancée à petits pas).


Bravo les gars, si jamais mes félicitations aient un quelconque intérêt.



Hong Kong Fou-Fou 24/01/2011 09:14



Ah ben si, des félicitations, ça fait toujours plaisir !!!


Et du coup, j'ai moi aussi jeté un coup d'oeil à votre site, qui a l'air très sympa également. Il faut que j'approfondisse !


Bonne continuation,


HKFF



Punkindustechnodancecore 26/03/2009 12:44

Visiblement, ton voyage a succédé le mieux et j'ai aussi eu l'immense plaisir de tomber sur la Fnaque berbère.Mais connais-tu le crédit berbère ?La moitié maintenant !et l'autre moitié...tout de suite !

Hong Kong Fou-Fou 26/03/2009 14:24


Haha, non je ne connaissais pas !
J'ai beaucoup aimé les gens du coin, je me suis en particulier bien régalé à discuter avec des chauffeurs de taxi, ils avaient toujours des anecdotes complètement improbables à raconter.


Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière