Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 00:21
Par Wally Gator

1870, vivre à la campagne, subsister grâce à ses propres récoltes, son propre bétail, une vie simple et rude mais saine, des voisins-amis sur lesquels vous pouvez toujours compter, un ami médecin qui enchaîne les nuits blanches en veillant sur le petit des O’Neill atteint de la fièvre des marais, celle dont on ne guérit pas… Un vaste programme !
Aller travailler à la scierie, puis aux champs, puis revenir à la scierie pour finalement aller décharger les 150 sacs de grains - 200 livres chacun, ça fait combien en boisseaux ? – d’un gros propriétaire vénal et sans vergogne, le tout le sourire aux lèvres avec une pomme en guise de déjeuner pour avaler cette bonne journée de 14 heures de travail… Mais quel est le super héros capable d’accomplir des exploits pareils ???
Un des X-Men ? Non, les gènes mutants dorment encore à cette époque.
Superman ? Non, les extraterrestres n’existent pas encore à cette époque.
Iron-Man ? Vous plaisantez ! La technologie n’est pas encore suffisamment au point ou alors il s’agit d’un Iron-Man qui marche à la vapeur et qui doit faire le plein de charbon et d’eau toute les 30 minutes… Surréaliste !
Allez, encore quelques indices pour tenter de découvrir qui est le surhomme qui cache sous son Stetson élimé une chevelure abondante…
Il range ses économies dans une boîte en fer et compte régulièrement ses pièces, il lui reste d’ailleurs rarement plus de 5 ou 6 cents le 4 du mois. Il est bon, costaud, père exemplaire, mari aimant, voisin dévoué. Personnage influent de sa communauté, il s’oppose de façon récurrente aux paroles rudes et empoisonnées d’une riche harpie aux pouvoirs dévastateurs…
Mais bon sang !!! Mais c’est bien sûr !!! Ce héros au regard si doux ! Ce chapeau ! Ces bottes à languettes ! Cette chemise en toile rustique tachée de sueur ! C’est… C’est…Charles Ingalls !!! Charles "Magic" Ingalls !!!
On parle souvent des super-héros Marvel ou DC, mais qu’en est-il de Charles Ingalls ? Pourquoi n’aurait-il pas droit à ce statut si envié ???
Certes, il n’a pas hérité d’une fortune colossale. Il n’a donc pas de quoi se creuser une Ingalls-cave dans laquelle la Ingalls-chariotte à vapeur attend qu’il parte, équipé de son Ingalls-rayon-répulseur-de-malheur, voler au secours des malheureux atteints de la fièvre des marais. Certes, il n’a pas été mordu par un bœuf radioactif. Il n’est donc pas doté d’une force colossale, celle qui lui permettrait de labourer tous les champs de Walnut-Grove en moins de 2 jours, seul et tirant lui-même la charrue. Certes, il n’a pas de péniche et un regard froid tourné vers la prochaine écluse… Et pourtant… Des exploits il en a accomplis, des situations terribles il en a affrontées ! Mais qu’est-ce qui fait courir Charles Ingalls ? D’où lui vient cette puissance ? Celle qui, après 14 heures de travail harassant et quotidien, lui donne le pouvoir de jouer du violon avec cet enthousiasme débordant malgré la récolte perdue à cause de la grêle, sa fille devenue aveugle et un deuil jamais terminé d’un fils mort-né. Il a bien un secret caché cet homme-là ??? Une sorte d’identité secrète ? Ou alors, il se doppe… Non, peu probable… Je vois mal le Docteur Baker lui refiler du "pot belge" ou lui administrer une cure d’EPO : Charles Ingalls ne fait pas le tour de France en collant fluo ! Ce n’est pas son style !
Aaaah !!! Je crois que j’ai trouvé… Son truc, c’est la foi ! Et son style : baptiste ! C’est donc cela qui le transporte, vous savez, il parait que même les montagnes en sont transportées ! Et oui : tout s’éclaire ! Le Professeur Xavier de Charles Ingalls, c’est le Révérend Alden ! Et son Bouffon Vert, c’est Harriet Oleson ! Mary Jane : Caroline, Robin : Isaiah Edwards ou Jonathan Garvey suivant les épisodes…
Ils sont super-forts, ces colons américains du XIXième siècle… Enfin, surtout, Charles Ingalls, le super-colon ! Merci, monsieur Landon ! Merci, madame Laura Ingalls Wilder !

 

   


Partager cet article

Repost 0
Published by Wally Gator - dans Cinéma et TV
commenter cet article

commentaires

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière