Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en mars 2007

computer

Fury Magazine, toujours à la pointe de l'actualité d'il y a cinquante ans en arrière.

Nos garanties :

- Tous nos articles sont écrits sur des ordinateurs à fiches perforées gros comme une camionnette.

- Nos rédacteurs ne communiquent entre eux que par téléphone filaire.

- L'un d'eux est né avant 1960.


"Nous sommes l'avant-garde du passé."

Modern life is rubbish...

periscope.jpg
... quoique...
Par Oddjob
  

"Dans des aventures sensationnelles, inédites… Spirou présente… Un type extraordinaire les amis ! Jean VALHARDI ! Un gaillard plein d’allant et de courage que vous aimerez. Comme vous aimez les héros de Spirou…"

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Précipitez-vous chez votre libraire favori et plongez-vous dans les aventures de VALHARDI, le célèbre détective dont la poignée de main, franche et ferme, était le signe de reconnaissance des membres du Club des Amis de Spirou. Eh oui, les belles éditions DUPUIS, nous proposent, enfin, une magnifique intégrale digne de ce nom, avec un premier tome regroupant les années 1941 à 1946, avec Doisy au scénario et surtout Jijé au dessin. Alors mieux qu’une distribution de cartes de rationnement gratuites… lisez les enquêtes de VALHARDI !

Vous En Voulez Encore ?

Trop chauve pour être une rock star, trop asthmatique pour être footballeur, pas assez alcoolique pour être écrivain, trop Français pour être Anglais, pas assez suicidaire pour être artiste, trop intelligent pour la télé-réalité. Il ne me restait pas grand' chose, et ce pas grand' chose, c'est devenu Fury Magazine. Hong Kong Fou-Fou


Rédaction :
wally gator logo Wally Gator : rugby de village, communion solennelle et charcuterie.
Eleve-Moinet-2.jpg  Elève Moinet : permis B, Première étoile, BEPC (mention Assez bien)
oddjob logo 2 Oddjob : KPM, RKO et Kop Boulogne.
barbidule-logo.jpg Barbidule : contradictions, bals de village et coloriage.
Getcarter logo Getcarter : mod, mod, mod.
hkff logo Hong Kong Fou-Fou : soins capillaires, huile de moteur et kilomètre arrêté.

N'hésitez pas à nous écrire : fury.mag@gmail.com (Pas de compliments, nous sommes modestes. Pas de critiques, nous sommes susceptibles. Pas d'insultes, nous sommes hyper baraqués. Pas de propositions à caractère sexuel, nous sommes fidèles.)
Vous pouvez également devenir fan de Fury Magazine sur Facebook (ici : Fury Magazine sur Facebook).
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 14:20
Par XYZ et Elric
mars03-2008-rotten.jpgNihilisme, son pourri, énergie non feinte. Ambres solaires et parfums volages ? Les punks étaient plutôt pipi et autres liquides organiques. Sourires fugaces ? Du stupre ! Fichtre ! Que les filles sages, pas celles qui font semblant, se rassurent, on vous fait grâce du pire de "Please kill me", 25 € , de Legs McNeil & Gillian McCain. Des histoires vues, lues et relues qui coulent de source. Oui oui.
 
 
 
- Leee Childers (ancien vice-président de MainMan, ancien manager des Heartbreakers ) : "La première fois que je suis allé au CBGB'S, c'était avec Wayne County. Il y avait six personnes dans le public. On a mangé du chili, ce que des années plus tard, Bebe Buell a été horrifiée d'apprendre. Elle a dit : " Vous avez mangé le chili ? Stiv m'a dit que le jeu favori des Dead Boys était d'aller en cuisine pour se branler dedans". Je lui ai répliqué : "Et alors ? J'ai eu des trucs bien pire dans la bouche."
 
Donc la première fois que je suis allé au CBGB'S, on a pris du chili, qui avait un goût immonde. La salle entière puait l'urine. La salle entière sentait les latrines. Et il y avait littéralement six personnes dans le public, puis les Ramones sont montés sur scène, et je me suis exclamé : "Oh ...mon ...Dieu !" et j'ai su instantanément. Dès la première chanson. J'ai su que j'étais chez moi, et heureux, et libre, et en sécurité et rock'n'roll."
 
- Dee Dee Ramone : "Les Ramones mettaient toujours quelques gouttes de pisse dans les boissons qu'ils offraient à leurs invités, pour rigoler. Quand Johnny Rotten est venu voir les Ramones au Roundhouse, il a demandé à Monte s'il pouvait passer nous saluer en coulisses. Johnny Ramone a dit qu'il n'y avait pas de problèmes et il a été très sympa avec lui quand ils se sont rencontrés. Il lui a serré la main, lui a tapé dans le dos, et lui a proposé une bière. Ha, ha, ha. Jonny Rotten l'a prise et l'a descendue cul-sec. On s'est tous tus et on a retenu notre souffle. Il est parti sans broncher."
 
- Bob Quine (musicien, guitariste pour Richard Hell, Lou Reed...) : "C'était une expérience abominable, de se faire couvrir de crachats tous les soirs par le public, et pas forcément en signe d'admiration. Au début du concert, au moins, ils avaient de la bière à vous cracher dessus. Mais ensuite, ils étaient à court de bière, et ils glaviottaient ce qu'ils pouvaient. Pendant ce temps je faisais les choeurs, et des molards me rentraient dans la bouche. Tous les soirs je rentrais dans ma chambre hôtel et je rinçais mes vêtements, j'essuyais ma guitare, en espérant que mes habits seraient secs le lendemain matin au moment de partir."
 
- Bob Gruen (photographe, réalisateur) : "Voyager avec le groupe faisait un sacré contraste avec l'image qu'ils donnaient sur scène (...). A un  arrêt, Johnny Rotten a ouvert une vitre à l'arrière et s'est penché dehors. Les fans sont arrivés en courant et un môme a tendu un album en suppliant : "Tu veux bien le signer pour moi ?". Johnny s'est juste penché davantage et il a craché dessus. Le môme a dit : "La vache, mec, merci ! J'y crois pas ! merci mille fois !"."
 
Et pour finir :
 
- Linda Stein (ex-femme de Seymour Stein, ancienne co-manager des Ramones) : "Le truc génial avec Dee Dee, c'est qu'il couchait avec tout le monde. Dee Dee a couché avec moi, Dee Dee a couché avec Seymour,  je crois qu'il a couché avec Danny - je veux dire que Dee Dee couchait avec tout le monde et n'importe qui. Et il te faisait du bien."
 

PS : Si
vous avez eu une vague (qui joue avec leurs corps) envie de réécouter "J'aime regarder les filles" de Patrick Coutin, ce n'est pas un hasard, c'est fait exprès.

Partager cet article

Repost 0
Published by XYZ - dans Musique
commenter cet article

commentaires

olivier 14/06/2008 00:14

Et il existe de vrais poetes !!!

Merci de faire de la pub pour notre magazine en insérant sur votre site la bannière ci-dessous. Dès que nous aurons des locaux suffisamment vastes, nous érigerons votre statue équestre grandeur nature, en marbre et porphyre, dans le hall d'entrée, en signe de reconnaissance indéfectible.

banniere.jpg

Code de la bannière :
<a href="http://www.furymagazine.fr" title="Fury Magazine">
<img src="http://img181.imageshack.us/img181/3842/bannierebp8.jpg
" height="60" width="468" border="0"></a>

Domination mondiale

Vous êtes fiers de lire Fury Magazine et vous voulez le montrer ? Cliquez sur Bruce Lee ci-dessous pour devenir notre faux ami sur Facebook et rendre ainsi vos autres faux amis fous de jalousie !


 

Et maintenant Fury Magazine est aussi sur Twitter. Ah ben v'la aut' chose, tiens...

 

Retrouvez les palpitantes aventures de Hong Kong Fou-Fou sur Action/Réaction et sur Instagram :


Instagram  ar bannière